• Le testament de l'océan.

     

     

    En attente d'autre chose j'ai envie de vous faire partager deux choses, un poème très connu sur l'homme et la mer et une vidéo remplie de photos personnelles, d'autres offertes sur lesquelles on aperçoit dans l'eau claire des cétacés, et des images ayant un rapport avec l'étendue infinie que j'aime, accompagnée d'une chanson réaliste interprétée par le regretté Pierre Bachelet.

    La nature dont fait partie cet élément marin est menacé par l'irrespect insouciant de la continuité pour notre descendance.

    *

     

     

    Le testament de l'océan

    *****

    Le testament de l'océan.

     

    L’homme et la mer.

     

     Homme libre, toujours tu chériras la mer.

     

    La mer est ton miroir, tu contemples ton âme.

     

    Dans le déroulement infini de sa lame.

     

    Et ton esprit n'est pas un gouffre moins amer.

     

    Tu te plais à plonger au sein de ton image.

     

    Tu l'embrasses des yeux et des bras, et ton cœur.

     

    Se distrait quelquefois de sa propre rumeur.

     

    Au bruit de cette plainte indomptable et sauvage.

     

    Vous êtes tous les deux ténébreux et discrets.

     

    Homme, nul n’a sondé le fond de tes abîmes.

     

    Ô mer nul ne connaît tes richesses intimes.

     

    Tant vous êtes jaloux de garder vos secrets.

     

    Et cependant voilà des siècles innombrables.

     

    Que vous vous combattez sans pitié ni remord.

     

    Tellement vous aimez le carnage et la mort.

     

    Ô lutteurs éternels, ô frères implacables !

     

    Charles Baudelaire.

     

     1238089864_nordet2.gif

    Partager via Gmail Yahoo!

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique