•  St Mandrier et les pointus etc...

    Voici quelques photos offertes par une gentille dame de ma région, d'une partie  de ses vacances.

     

    Saint Mandrier est un charmant petit port de pèche et de plaisance situé sur la presqu'île qui ferme la rade de Toulon. Sa côte rocheuse offre de nombreuses criques faciles d'accès, agréables pour la pêche, la plongée et la baignade.

     

    Les 3 collines qui entourent Saint Mandrier en font un site riche en verdure où il fait bon emprunter les sentiers piétonniers.

     

     

     

     St Mandrier et les pointus etc...

     

     St Mandrier et les pointus etc...

     

     

     

     St Mandrier et les pointus etc...

     

     St Mandrier et les pointus etc...

     

    Les pointus de St Mandrier.

     

    Les pointus de St Mandrier.

     

    Le pointu est une famille de barques de pêche traditionnelles de la mer Méditerranée, traditionnellement à voile et rames puis équipés de moteurs Baudouin.

    Le nom de pointu est utilisé dans le Var et les Alpes-Maritimes, la tradition locale à Marseille lui préférant le nom de barquette.

    Le terme de « pointu » apparaît à Toulon comme synonyme de  rafiaus  (et non de rafiot).

    Les pointus se caractérisent par une marque de proue colorée  caractéristique  appelé capian.

    Ce surnom est donné par les marins de la Marine nationale en opposition à leurs canots qui ont une poupe à tableau.

    À Marseille on parle plutôt de barquette marseillaise avec les bateaux d'André Ruoppolo, construits de 1880 à 1967, qui servent à la pêche à la palangrotte ou au filet.

     

    Les pointus de St Mandrier.

     

    Les pointus de St Mandrier.

     

    Les pointus de St Mandrier.

     

    Les pointus de St Mandrier.

     

     St Mandrier et les pointus etc...

     

     St Mandrier et les pointus etc...

     

     

     Le soir...

    Les pointus de St Mandrier.

     

     St Mandrier et les pointus etc...

     

     

     St Mandrier et les pointus etc...

     

     

    Fermant la célèbre rade, tel un verrou, la presqu'île de Saint Mandrier sur Mer, aux temps les plus reculés, était formée de trois îles rapprochées devenues au cours des siècles l'Isle de Sépet.

    Les Phéniciens, les Rhodiens, les Ligures, les Celto-ligures, les Massadiens, les Romains s'y arrêtèrent.

    Ainsi, la baie du Creux Saint-Georges abrita de nombreux navigateurs et quelques huttes apparurent sur le rivage.

     

    Photos personnelles de Sylvie-M. que je remercie.

     St Mandrier et les pointus etc...

     

     St Mandrier et les pointus etc...

    A BIENTÔT

     

     

    Partager via Gmail

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique