• C'est cadeau...!

    51NA-2pHe7L._SS500_.jpg *

    Dimanche comme dans beaucoup de villes les magasins étaient ouverts, et ce sera ainsi durant tout le mois.

    Alors avec ce froid glacial ce dimanche ce fut sortie à Coquelles Cité Europe où il y avait beaucoup de personnes recherchant comme nous un changement à la routine du rester chez soi, de voir des lumières, être dans une ambiance déjà festive.

    Je déambule seule, j'aime bien regarder, puis discuter avec des vendeuses connues,  certaines ayant changé de magasin question de restriction de personnel dans l'autre.

    Furetant dans le rayon des livres de l'hypermarché à l'enseigne connue je fais l'acquisition d'un livre de poche  la " Petite anthologie de la poésie française " regroupant beaucoup de jolis textes, afin de pouvoir partager avec vous, tout en le lisant.

    Comme je n'avais rien d'autre à acheter, je rentre dans la parapharmacie faisant parie intégrante de l'hypermarché comme  d'autres l'ont aussi.

    Tenant le livre à la main, je cherche ce dont j'ai besoin, discute avec la dame pharmacien " oui car pour moi pharmacienne ça fait femme du pharmacien " bonne conseillère, très aimable de surcroît, ensachant les articles achetés cette femme regarde le livre que j'ai toujours en mains afin de le payer à une des caisses du magasin archi comble, et me dit :

     _ " Vous n'allez pas attendre le long d'une de ces files, allez comme ça fait partie de la même enseigne je vais le passer avec vos produits et vous règlerez tout en même temps ici. "

    J'étais ravie de ne pas devoir poireauter bien qu'ayant le temps.

    Mais le hic est que le code-barre ne passait pas à sa caisse, ni en tapant le prix, je lui dis que c'est pas grave,  et non elle appelle par téléphone la préposée au rayon de livres, qui est absente, puis arrive une jeune femme en rollers s'occupant du scannage des articles, qui me regarde en souriant :

     _ " Ah on ne va pas rechercher etc... Myriam  " nom de la dame pharmacien " tu ne le comptes pas, madame je vous fais cadeau de ce livre ! "

    J'étais sidérée la remerciant, ce n'est pas un livre cher,  mais ce n'est pas la raison de donner, c'est le geste désinvolte  rempli de gentillesse, qui m'a surpris car rare en ces moments d'avoir un mini quoique ce soit !

    Donc la femme pharmacien a ensaché le livre en écrivant sur une feuille agrafée livre offert signé Myriam, en me conseillant de sortir directement puisque le reste était payé, affaire conclue.

    Je suis sortie de l'hypermarché heureuse de ces instants passés avec ces femmes travaillant un dimanche.

     

     

      o3uodbji *

     

    « La courbe de tes yeux.Les sondages une mode »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Décembre 2010 à 13:35

    Coucou

    Les livres sont devenus trop chers .....

    bisous

    pat

    2
    clo le
    Lundi 8 Juillet 2013 à 18:59

    Alors vous me donnerez l'adresse que j'aille y faire mes achats. Par contre, je dis pharmacienne. J'espère que vous avez bien profité de la petite anthologie de la poésie française ce jour-là et les autres jours aussi d'ailleurs.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :