• César de La Malmousque.

    c5qxztj0

     

     

     

    César de La Malmousque.

     

    En ce jour une histoire véridique que je  résume d'un épisode du livre écrit par Pierre Bonte.

    Celui-ci narre sa rencontre vers 1976  avec un homme sympathique, César marin-pêcheur à La Malmousque l'un des quartiers de Marseille.

      _ " Je suis né à la mer, j'ai toujours été à la mer, mais j'aurais aimé naviguer, quoi....

    Moi j'aurais aimé faire le tour de la terre !

    Et puis je tiens à vous dire, si j'étais né à l'époque des cap-horniers, j'aurais bien aimé, moi aussi le passer le cap Horn....

    J'aurais bien aimé déambuler à travers les océans, à droite, à gauche.

    Mais malheureusement moi, pour moi ça s'est réduit qu'à ici, la Méditerranée, quoi mon petit coin, La Malmousque, le Frioul....

    Cela dépasse pas la baie !

    A dix huit km d'ici. "

       _ " Vous avez un gros bateau ? "

       _ " Non, j'ai un bateau à l'aviron, on peut mettre un moteur, mais j'en vois pas l'utilité.

    Dès que je sors de l'anse de Malmousque je suis sur les lieux de pêche.

    Dans vingt minutes à l'aviron vous pouvez respirer la nature...

    Par exemple si je vais à la corniche eh bien quand c'est l'été je sens l'odeur des fleurs, des arbres...

    Que si je passe avec un bateau à moteur je sens l'odeur de l'huile, de l'essence et le bruit du moteur c'est tout !

    Ma journée de travail c'est la mer qui l'organise, qui décide de tout et c'est le temps avec qui je marche.

    En principe à minuit ou une heure du matin je vais caler mes filets, et j'attends le lever du soleil pour les tirer.

      _ " Vous dormez dans le bateau ? "

     _ " Je dors si je veux dormir, sinon je contemple les étoiles, je rêve...je rêve...oui je me repasse des choses, ou une histoire....et je réfléchis, quoi comme tout homme lorsqu'il a un moment il pense à ce qu'il peut ou ne pas faire.

    Au matin je tire mes filets, je rentre et puis je vends mon poisson.

    Je vis, je me contente de ce que je fais.

    Le peu que je gagne, ça me suffit. "

     _ " Vous êtes marié ? "

     _ " Ah je suis marié ?

    J'ai jamais eu le temps de me marier....il y a quarante ans qu'on est ensemble avec ma femme !

    Chaque fois qu'on devait se marier, ou que ça tombait que la mairie était fermée, ou alors on passait derrière la mairie et on allait manger la pizza !

    Et on n'est pas mariés, et je crois qu'on restera jusqu'à la fin quoi !

    Peut-être le mariage c'est peut-être bon, et peut-être pas se marier, c'est peut-être meilleur !

    Sacré personnage que César dont tout en résumant grosso-modo j'ai laissé des répliques telles quelles, et j'en ai coupé d'autres car l'article serait trop long.

     

     20111029-medatlan-frioul.JPG

    César de La Malmousque.

     A BIENTÔT

     
     
     
     
    « Dans le coeur des hommes.Le petit bateau de pêche. »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    5
    Samedi 17 Décembre 2016 à 18:29

    Bonsoir Marie

    J'ai aimé lire ton billet , chacun sa philosophie , je dirais he!

    Je te souhaite une belle soirée.

    De gros bisous

    4
    Andy
    Samedi 17 Décembre 2016 à 16:54

    La calanque de Malmousque, très étroite, difficile d’accès, vaut mieux y aller à pied, abrite quelques bateaux. Son exposition au vent du nord, la rend peu sure. Un chemin de balade, tout au long des cabanons, est un véritable plaisir par beau temps. Peu de photos de ce lieu, je dois en avoir quelques unes dans un coin de mon disque dur externe, mais vu le nombre de photos, je n'ai pas eu le courage de chercher.

    Bises

    calanque de Malmousque

     

     

    3
    Samedi 17 Décembre 2016 à 16:03

    Salut

    il y a des hommes comme ça que la nature suffit.

    Bon week-end

    2
    Samedi 17 Décembre 2016 à 12:24

    Merci MAry c'est véridique et j'adore! bisous !

    1
    Samedi 17 Décembre 2016 à 10:57

       César :   un personnage heureux , une philosophie à lui !                         à méditer ....    bon samedi , bisous  @lain .  

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :