• Charles Aznavour et Nolween Leroy.


     

    Charles Aznavour et Nolween Leroy.

     

    Né le 22 mai  1924, dans le 5ème arrondissement de Paris, Charles Aznavour  est décédé le 1er octobre 2018 laissant un grand vide dans le monde artistique et autre...

    Découvrant cette vidéo relatant une  histoire réelle,  je la mets dans mon article, l'interprétation de " Mourir d'aimer  " y est super sensible.

     

       

     

     

     

    Charles Aznavour s’impose sur la scène française en 1946 après sa rencontre avec Édith Piaf, avec qui il lie une vraie amitié.

    A l’époque dans une émission du 14 décembre 2016 d’Europe 1  il affirme :

     _ " J’ai vécu non pas avec elle, mais chez elle, ses amants, je les ai tous connus ".

    Pourtant, son propre succès commence en 1956 à la suite d’un récital à Casablanca, tout va s’enchaîner très vite.

    C’est à cette époque qu’il fait son premier Olympia.

    Le monde de la musique française lui doit 1.400 titres enregistrés dans 8 langues différentes et près de 800 chansons écrites.

     

     

    Charles Aznavour et Nolween Leroy.

     

     

    Nolwenn Leroy, de son vrai nom Nolwenn Le Magueresse, est une auteure-compositrice-interprète et multi-instrumentiste française, née le 28 septembre 1982 à Saint-Renan (Finistère).

    De formation classique, elle remporte la deuxième saison de Star Academy le 21 décembre 2002.

    Elle a depuis publié six albums studio, deux albums live, et classé deux singles à la première place du Top 50.

    Outre la Belgique et la Suisse, elle s'est également exportée et classée en Allemagne, aux États-Unis et en Corée du Sud, elle a vendu près de 3 millions de disques.

     

     

     

    Charles Aznavour et Nolween Leroy.

     

    Ci-dessous résumé de l'histoire réelle dont est issue cette chanson...

    Gabrielle, agrégée de lettres, divorcée, deux enfants, professeur au lycée Nord de Marseille.

    Lui, Christian, 16 ans, aîné de trois enfants, élève de seconde au lycée Nord de Marseille.

    Gabrielle a su établir avec les adolescents un dialogue qu’ils apprécient.

    Elle a formé un petit cercle de fans privilégiés.

    Christian est du nombre, du débat public, ils passent irrésistiblement aux conversations intimes et tombent amoureux.

    Quand ils l’apprennent, les parents de Christian tentent d’éloigner leur fils mais les amants se rejoignent toujours.

    Ils finissent par porter plainte pour détournement de mineur.

    Christian a maintenant 17 ans, dans quelques mois il atteindra l’âge de la majorité légale.

    Gabrielle est arrêtée puis relâchée après trente-six heures de détention.

    Mais elle continue à voir Christian.

    Le 14 avril, elle est emprisonnée aux Baumettes.

    Elle en sort le 14 juin et passe en jugement le 11 juillet.

    Verdict : douze mois avec sursis.

    La peine entre dans le cadre de la loi d’amnistie mais le procureur de la République intervient pour demander treize mois non amnistiables.

    Gabrielle est désespérée, car la détermination de Christian s’est considérablement émoussée.

    Alors la brillante intellectuelle, la mère raisonnable disparaissent pour laisser la place à une jeune femme qui aime à en mourir.

    Le 1er septembre 1969, son voisin, qui a senti une forte odeur de gaz, pénètre dans sa maison et découvre son cadavre.

     

     

    Charles Aznavour et Nolween Leroy.

     

    Charles Aznavour et Nolween Leroy.

    « Matin automnal Bourbourg.Grand-Père.... »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    bernard
    Samedi 6 Octobre à 13:23

    j'ai adoré ,merci pour ce moment privilège

    2
    Samedi 6 Octobre à 16:32

    Splendide !

    Je me souviens du film tiré de cette histoire d'amour impossible, ce serait maintenant ça ne ferait pas autant d'histoire. 

    bon week-end.

    3
    Samedi 6 Octobre à 18:26

    merci Mary , un beau duo avec Charles et Nolween et ... j'aime !!!  bisous beau weekend a+

    4
    Dimanche 7 Octobre à 08:26

    Je connaissais l'histoire de cette chanson, la chanson que Aznavour en a fait est magnifique

    Amicalement

    Claude

    5
    Lundi 8 Octobre à 18:39

    Adieu à notre dernier monstre sacré !

    ne l'oublions pas !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :