• Des petits mots dits ancrés...

    Des petits mots dits restent ancrés...

     

    Dans chaque famille je suppose il y a des phrases, des mots émis il y a des décennies qui reviennent en mémoire.

    Parfois c'est comme un éclair qui passe, au vu, au lu de certaine chose.

    Souvent perdue dans mes pensées, ou lorsque je marche en balade il m'arrive de revoir, de me rappeler en souriant les mots prononcés par mes chers proches.

    Par exemple, non je ne vous dirais pas comment m'appelle mon mari mais celui-ci n'a jamais prononcé mon prénom.

    Ah si, peut-être tout au début mais il y a tellement très longtemps....

    Puis il y a les petites phrases des enfants qui reviennent par bond.

    Comme celle-ci :

     _" Maman, j'aime bien tes genoux, ils sont doux ! " d'ailleurs la chanson d'Henri Salvador avait du lui être inspirée par subconscient...!

    Comme mes autres enfants parfois étaient assis à terre sur la moquette à côté de moi, ce fils âgé de six ans à peu près, un jour m'a dit cette phrase naïvement, et j'y pense toujours.

    L'autre fiston lui sa phrase :

     _ " Ma petite maman t'es belle ! ",  quand je le disputais, c'était sa façon enjôleuse me regardant de ses yeux bleus si clairs qui auraient désarmé un régiment de soldats me disais-je.

    Une fille serine souvent :

     _" Tu vois que je te ressemble tout le monde le dit, ouah... ! " .

    L'autre fille phrase doucement dite :

     _" Ah oui moi j'ai ton fichu caractère...! " quand je l'apostrophais, me fixant ironiquement.

    Puis j'en passe des bonnes car là ce serait trop long...

    Viennent celles qui restent dites par nous parents :

     _ " Ma grosse poule " même si l'intéressée est mince maintenant. 

     _" Tu vas bien ma puce  ? "à une autre fille.

    Encore ces jours-ci quand la fille est deux fois plus que majeure ! 

    Au  jeune fiston c'était le rituel du soir :

     _" Fais mumuche " lorsque je lui faisais le dernier bisou de bonne nuit.

    Maintenant on le dit en riant, souvenir nostalgique.

     _ "  Bonjour ça va mon gamin ? " à un homme adulte cela fait tache aussi !

    Donc j'essaie de corriger et de dire " mon grand " oui ça fait plus sérieux...si on veut pour lui...

    Combien de phrases dites dans une existence passée font sourire, en occultant les autres dites pour un bien qui parfois font mal de suite, mais sont utiles dans la continuité.

    Des petits mots dits restent ancrés...

    Des petits mots dits restent ancrés...

     

     

    « Grand échiquier... Brassens etc...Et maintenant... »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    10
    Mardi 5 Septembre à 06:22

    En vieillissant je n'arrive pas à me défaire des petits noms que j'avais attribué à mes enfants et même maintenant qu'ils sont pères et mère de famille je les appelle toujours de la même façon, j'ai mon petit cœur, mon doudou et ma petite puce, et quand je parle de l'un à l'autre j'utilise son surnom, j'ai essayé une fois de les appeler par leur prénom, ils ont cru que j'étais faché. Comme quoi, une fois que les habitudes sont prises ce n'est pas simple de s'en défaire

    Amicalement

    Claude

    9
    Lundi 4 Septembre à 21:23

    Juste un petit passage pour te souhaiter une bonne soirée je suis fatiguée cet APM j'ai conduis ma fille à BX au rhumatologue, je donne des nouvelles sur mon billet de demain

    Gros bisous

    8
    Lundi 4 Septembre à 21:03

    re, j'adore le tricot et bien qu'il m'ait été défendu à cause de mon hernie discale, bien calée dans mon fauteuil, et ne faisant qu'une bonne heure par jour, ça va. J'aime surtout le jacquard.

    Bonne soirée, bisous,

    Nadine

    7
    Lundi 4 Septembre à 19:13

    Quel joli article !

    Mes parents m'appelaient par mon prénom.

    Mon mari et moi nous appelons par des noms doux et je surnomme chacun de mes enfants et je termine par "chéri ou adoré". Lorsque je ne le dis pas, ils me disent "tu es fâchée" ?

    Bonne soirée Mary*

    bisou

    6
    Lundi 4 Septembre à 15:16

    Chaque famille à ses phrases et c'est vrai que sorties de leur contexte parfois elles deviennent ridicules ou alors elles vieillissent mal.

    Bonne semaine.

    5
    Lundi 4 Septembre à 14:24

    bonjour MAry , oui une belle histoire bien écrite !

    et surtout Jean Ferrat  avec une de ses plus belles chansons j'aime +++ gros bisous bel am  a+

    4
    Lundi 4 Septembre à 14:15

    Bisous Marie !

    3
    Lundi 4 Septembre à 13:25

    C'est important les mots... doux ou moins doux...

    Bonne journée Mary gros bisous Rozy

    2
    Lundi 4 Septembre à 10:10

    tu me fais réfléchir......

    ...non, je n'ai pas souvenance d'avoir reçu un petit surnom de mes parents...

    phiphi par des amis, des collègues....c'est tout

     

    merci de cette réflexion, marie !

    bises

     

    1
    Lundi 4 Septembre à 10:07

     

    Kikou Marie,

     

    Journée grise aujourd’hui , il fait nuageux et frais pour la saison.

    ah oui , je vais t'en raconter une de mon papa : un jour, un monsieur vient récupérer un de ses pigeons perdus  et qui était rentré dans notre pigeonnier , et il demande à papa ce qu'il lui doit pour le dérangement et papa lui répond : donnez une dringuelle à  la ptite et c'était moi j'avais +- 18 ans mais étant la dernière de 5 enfants pour lui j'était toujours la petite , lol. On nous dit souvent que Jess me ressemble et les filles aussi .

     

    Je te souhaite une bonne journée, gros bisous,

     

    Nadine

    Résultat de recherche d'images pour "LUNDI"

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :