• Dunkerque 75 ans plus tard.

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    En ce dimanche très beau, eh oui Dunkerque n'est pas moche, il y a aussi du soleil, un ciel bleu, pendant trois  jours les bateaux anglais sont revenus parmi d'autres pour le devoir de mémoire.

    De très intéressantes manifestations ont rassemblé des touristes de diverses régions françaises et Outre-Manche.

    Quelques photos triées car avec le monde, pas évident.

    D'abord  au début des véhicules militaires puis les bateaux bien entretenus depuis tant d'années etc...

    Les little ships débarquent 75 ans après l'opération Dynamo Une cinquantaine de "little ships" ont traversé la Manche à l'occasion du 75 ème anniversaire de l’opération Dynamo.

    Le Prince de Kent fait partie du voyage, pour ce week-end de commémorations à Dunkerque de la plus grande évacuation de soldats de l’histoire.

    Son altesse royale, le Prince Michael de Kent, cousin germain de la reine Élisabeth, et amiral de l'association Dunkerque Little ships" est du voyage.

    Il s'est dit très ému d'être à Dunkerque, pour commémorer ce pan d'histoire qui réunit les citoyens des deux côtés de la Manche.

    Quant aux little ships, ils reprendront la mer lundi matin pour regagner l'Angleterre.

    ***************

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard. 

    Nous continuons

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

     Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Une messe parlée et chantée par  le pasteur et une chorale et musiciens avec  le Prince de Kent, moment émouvant, car beaucoup de personnes dans la foule chantaient.

    Dunkerque 75 ans plus tard.

    Nous continuons vers quelques animations, stands etc...

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

    Le " Duchesse Anne "

    Toujours à DunkerqueDunkerque 75 ans plus tard.

    Ainsi que

    Le " Princess Elysabeth "

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

    *****************

    Bataille souvent méconnue par rapport à la belle résistance française dans un combat pour le moins désespéré, les Français et les Anglais sont redevables des combattants de Dunkerque ainsi que le Monde libre dans son ensemble.

    Churchill lui-même en avait particulièrement conscience au point de déclarer que tant que la langue anglaise serait parlée, le nom de Dunkerque inspirerait le respect.

    Les Anglais font appel à tout ce qui flotte pour participer à l’évacuation des soldats alliés, des centaines de navires, jusqu’à des yachts et des navires de pêche participent à l’opération faisant parfois plusieurs aller et retour sous la menace de l’aviation allemande.

    Des navires anglais, français et néerlandais s’illustrent dans l’évacuation qui laissa des images terrifiantes, de soldats aux visages recouverts de l’huile et du mazout des navires coulés par les Allemands.

    En quelques jours, les Anglais évacuent près de 340.000 combattants dont plus de 123.000 français.

    Malheureusement, ces hommes qui auraient été utiles par la suite, sont pour la plus grande part débarqués à nouveau en France pour continuer une lutte qui a déjà été perdue.

    Beaucoup seront fait prisonniers et iront rejoindre les stalags allemands.

    Personne alors n’avait conscience d’une capitulation française inéluctable.

    Cette opération, au-delà de l’héroïsme des marins de différentes nationalités fut possible également par la résistance parfois acharnée des troupes françaises qui furent sacrifiées pour que d’autres puissent échapper à l’étau allemand.

    En témoigne les pertes allemandes qui furent très lourdes, plus de 20.000 hommes, les alliés principalement les français laissant 10.000 tués, 35.000 prisonniers durant la bataille etc...

    Résumé lu sur l'opération Dynamo...!

    Dunkerque 75 ans plus tard.

    Direction Malo-les-Bains pour déjeuner, près de la mer, et ouf rentrés à la maison ravis de cette journée.

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    Dunkerque 75 ans plus tard.

     

    A BIENTÔT

     

     

     

     

     

    « Un jour un enfant. Eurovision 1969.Roses de Picardie. Georges Jouvin. »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Dimanche 24 Mai 2015 à 22:02

     Mary , encore une fois merci : ce reportage , photos et texte est très complet !

                    Excellente soirée à toi ....  et demain repos  ou d'autres aventures ? 

          Bien amicalement  , Biz   geppetto .

    2
    Lundi 25 Mai 2015 à 00:28

    Merci pour ce beau reportage....J'adore les navires à voiles, d'ailleurs nous en avons vu quand nous sommes venus à Dunkerque. Bonne nuit..... bisous

    3
    Lundi 25 Mai 2015 à 05:01

    Bonjour Mary un très beau billet souvenir ! En effet beau temps chez toi, presque meilleur que dans ma gironde vue ton ciel ! Bon lundi ! bizzzz!

    4
    Andy
    Lundi 25 Mai 2015 à 08:04

    Bravo marie, pour ce bel article complet et rempli de belle


    photos. Toujours gracieuse et charmante comment fais-tu


    pour conserver une si belle jeunesse?


    Un ami de ma famille a vécu cet évènement sur la plage de


    DK, malheureusement il a été déporté  par la  suite en camp


    de concentration, il en est revenu malgré tout, en piteux état...


    mais vivant.


    Je t'embrasse bien fort


    Ton amie Andy


     


     

    5
    Lundi 25 Mai 2015 à 08:09

    Témoignage triste qui fût un échec cuisant pour les états majors de l'époque qui n'étaient pas à la hauteur de leur devoir et étaient complètement dépassés !!

    6
    Lundi 25 Mai 2015 à 10:22

    Bonjour Mary

    Quelle belle page illustrée sur un moment d'histoire .

    Fort intéressant et passionnant à lire .

    Merci pour ce partage

    Très bon lundi de Pentecôte

    Gros bisous

    7
    Lundi 25 Mai 2015 à 11:20

    Sur FR3 Picardie il y avait toute une émission sur cet épisode de las econde gurerre mondiale.

    Sans les anglais c'était des milliers de morts en plus.

    Bises et bonne semaine.

    8
    Lundi 25 Mai 2015 à 12:59

    Belle journée du souvenir, j'aime ces commémorations car c'est de notre histoire qu'il est question et il ne faut pas oublier.

    Ton reportage est des plus intéressants et les photos extraordinaires.

    Belle journée, ici soleil. Bises de Pivoine

    9
    Lundi 25 Mai 2015 à 21:28

    @Andy merci pour ton commentaire qui booste pour continuer en plus des autres visiteurs, je te souhaite une douce soirée, bises et @plus !

    10
    Lundi 25 Mai 2015 à 22:30

    Même si ce sont des moments tristes de l'histoire, j'aime lire ces reportages qui me font trop apprécier de vivre aujourd'hui dans un pays libre. Merci chère Mary de nous faire partager ce vécu. Bisous, bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :