• Grand-père.

     

    Grand-père.

     

    Un beau texte.

     

    Grand Père

     

    Sans aucun souvenir je garde la mémoire


    Je ne sais rien de toi je ne t'ai pas connu


    Mais tu brûles toujours au feu de mon histoire


    Comme brille l'étoile à jamais disparue


    ******

     

    D'une seule photo que mes mains ont sauvée

     

    Me regardent tes yeux et me parle ta bouche

     

    Quelque chose de toi me semble inachevé



    L'image d'une absence et qui pourtant me touche

    ******

     

    Tu étais déjà mort quand j'entrais dans le monde



    Et tu n'as pas pu voir l'enfant de ton enfant



    Mais quand viendra mon tour de sortir de la ronde



    J'irai te retrouver dans le grand firmament

    ******

     

    Tu dors dans le pays qu'il m'a fallu quitter



    Qu'ai-je à faire du temps que m'importe l'espace



    J'ai ton sang j'ai ton nom j'ai ton éternité



    Grand-père j'ai de toi l'ineffaçable trace

     

    Alain Bentolila

    *****

     


     

    J'ai reçu du courrier de monsieur Alain Bentolila s'étonnant que je détienne ce recueil de poèmes dont je vous livre de temps à autre le récit.

    Je lui ai répondu avec déférence cela va de soi,  l'achat de ce livre rare édité à peu d'exemplaires ...


    Donc cet auteur Alain Bentolila me permet de continuer à retranscrire ces textes, du fait que j'ai toujours précisé son nom, comment pourrai-je écrire sans le nommer, ce serait malhonnête de ma part.

     

    Mon blog se veut franc, rempli d'amour, d'amitié, de respect et de partage entre les êtres et la nature.

    Ci-dessus, un poème que l'auteur apprécie particulièrement.

     

    J'ai d'ailleurs écrit l'article "clic " dans lequel j'expliquais mon achat, ayant une grande passion pour les vieux bouquins.

     

     

     

     
    « L'accent.Commémoration Berry-au-Bac. »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    5
    Jeudi 1er Juin à 16:01

    C'est un très beau texte.

    J'ai connu mon grand-père paternel peu de temps mais le père de ma mère je ne m'en souviens pas.

    Bises

    4
    Jeudi 1er Juin à 07:04

    Un magnifique poème qui réveille en moi un tas de souvenir, moi aussi j'ai vu le jour sans la présence de ce cher grand-père dont j'aurais aimé qu'il me tienne la main pour m'emmener sur les chemins découvrir les choses simples de la vie

    Amicalement

    Claude

    3
    Jeudi 1er Juin à 06:26

    Bonjour chère Marie

    Superbes ces poèmes , je découvre grâce à ton billet .

    J'irai "clicwink2" en fin de journée ma belle

    Je te souhaite une très bonne journée.

    De gros bisous

    2
    Jeudi 1er Juin à 06:23

    Tu es d'une grande honnêteté, cela t'honore !

    Bonne journée Mary

    Bisou

    1
    Mercredi 31 Mai à 16:46

    re Marie,

    Wouah sympa ce monsieur .

    Et puis ce qu'il écrit est tellement beau.

    Je te souhaite une bonne fin d'après-midi,

    gros bisous

    Nadine glasses

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :