• Homme du Nord, artiste du monde.

     

    Un homme du Nord, artiste du monde.

     

     

    Vous ne le connaissez pas, mais il a fait danser la terre entière.

    Fred Rister a changé l'histoire de la dance music aux côtés de David Guetta.

    Il raconte son histoire dans I want a miracle.

    Fred Rister, c'est le complice nordiste de David Guetta.

     

     

    ******

    I want a miracle, du nom de son dernier morceau, retrace le parcours hors norme de Fred Rister.

    Ses origines nordistes, ses rencontres, ses succès, ses cancers...

    La musique du DJ et compositeur est empreinte de ses émotions fortes, à l'instar de cet émouvant documentaire.

    On a tous le même dieu dans ce métier, c'est la musique.

    Et on a tous le même langage, c'est l'émotion.

     

    Homme du Nord, artiste du monde.


    Né à Malo-les-Bains dans le Nord, Frédéric Riesterer n’évoque pas son âge, car “dans ce métier on ne vieillit pas”.

    Son enfance près de Dunkerque, sur la plage avec ses parents, c'est le film de sa vie qu'il revoit même sur les plages de Californie.

    À 12 ans il souhaite déjà devenir compositeur.

    Il devient coiffeur, gagne un concours de disc-jockey et devient animateur radio.

    Il cumule ces trois activités entre le Nord et la Belgique, son deuxième pays de cœur :


    On a beaucoup de choses à apprendre de ce petit pays qui est tourné vers l’extérieur contrairement à la France où on est un peu conservateurs, un peu repliés sur nous même, la Belgique est un pays extraordinaire ”.

    Ces expériences le font rencontrer ceux qui  l'ont accompagné dans sa vie et dont les témoignages jalonnent le film.

    Amis, musiciens, producteurs, représentants de la Sacem ; de grands noms tels que Joachim Garraud, Will.i.am, Kelly Rolland et bien sûr David Guetta !

     

    Un homme du Nord, artiste du monde.

     


    Avec ce dernier, il travaille comme s'ils se connaissaient depuis toujours.

    Mais Fred travaille dans l'ombre :

    _"J’ai pris le parti d’arrêter ma carrière de DJ, c’était un choix personnel, on ne m’a pas mis le couteau sous la gorge, parce que ça devenait trop confus.

    _Donc mon rôle à moi, c’est de rester en studio".

    Aux côtés de David Guetta, Fred Rister a composé Love is gone, When love takes over et I gotta feeling, apportant ainsi la "french touch" aux États-Unis, un marché difficile à percer.

    Ensemble ils ont révolutionné la dance music en jouant avec les genres.

     Et pourtant :

    _" Moi je m’en fous personnellement de ces courants musicaux.

    Ça deviendra pas plus un tube parce qu’elle est plus techno, parce qu’elle est plus house, tout ça c’est ridicule.

    Quand c’est une bonne chanson, c’est une bonne chanson", raconte l'artiste.

    Une réussite incontestable, mais aussi un combat de tous les jours.

    Son neuvième cancer ne peut être guéri que par une chimiothérapie quotidienne.

    Un traitement lourd et contraignant qu'il a décidé d'arrêter pour vivre pleinement le temps qu'il lui reste.

    Vient alors l’ultime témoignage de Fred Rister dans ce documentaire, sur son dernier cancer, son dernier morceau, émouvant.

    Une véritable leçon de vie.

    Chers amis, je m’appelle Fred Rister.

    Pour ceux qui ne me connaissent pas, j’ai eu neuf cancers en 30 ans.

    Celui que je combats aujourd’hui sera le dernier.

     Fred Rister a sorti un single intitulé "I want a miracle".

    C’est un bout d’espoir pour tous ceux qui combattent le cancer.

    Tous les bénéfices seront reversés à Kidney Cancer Association.

    (Association du cancer du rein).

    _ Résumé de journal régional.

     

     

    Un homme du Nord, artiste du monde.

     

    Un homme du Nord, artiste du monde.

     A BIENTÔT

     

    « Tu es là, je suis là !Nature à Saint Omer. »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Jeudi 27 Juin 2019 à 12:52

    wouah superbe carrière a ce monsieur que je connais pas et bonne continuation bravooo 

    merci pour cet article 

    bisous de l apres midi fait plus chaud qu' hier grrr

      • Mercredi 28 Août 2019 à 16:30

        Il est décédé, et ses obsèques sont ce jour 28 août à saint Eloi Dunkerque !

    2
    Jeudi 27 Juin 2019 à 14:41

    Je découvre cet homme , il a une bonne philosophie de la vie...quand on est au point de partir, il faut la vivre selon ses envies...et pourquoi pas avant...?

    Bises de Mireille du sablon

    3
    Jeudi 27 Juin 2019 à 17:50

    Je découvre ce chanteur et merci à toi de me le faire découvrir mais s'il fait danser la terre entière. Moi qui aime danser. D'ailleurs nous faisons des cours de danse. Quand on a eu autant de maladies que lui, il a raison de profiter de la vie. Bonne soirée encore très chaude. Gros bisous.

                                           Résultat de recherche d'images pour "chien bon jeudi image"

    4
    Jeudi 27 Juin 2019 à 18:00

    Je le connais, je l'avais vu sur FR3 Picardie. 

    Je t'ai répondu, je n'étais pas là aujourd'hui, repassage au frais dans la cour ce matin et des courses à Amiens cet après-midi. 

    Bises

    5
    Jeudi 27 Juin 2019 à 19:15

    et bien il est super ce monsieur

    non marynord ce n 'est pas du jasmin

    mais un magnolia  gros bisous du soir mon amie

    6
    Vendredi 28 Juin 2019 à 07:56

    Et bien tu vois je ne le connaissais pas mais il est vrai que je n'écoute pas trop la radio !!

    Bonne journée, bisous

    7
    Vendredi 28 Juin 2019 à 08:50

    Une belle découverte de cet homme courageux, plein de talent qui malgré l'épée de Damocles qu'il a au dessus de la tête à choisi de vivre sa vie comme il l'entend

    Amicalement

    Claude

    8
    Jeudi 29 Août 2019 à 06:51

    OUI depuis je connais hier sur mon FB

    j ai publie un article aussi sur lui 

    quel dommage et quel courage il a eu 

    quelle belle carrière

    j ai pleuré en voyant ses obsèques hier 

    RIP  l artiste 

    Sincéres Condolèances à sa famille

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :