• Huit Mai !

     

    Huit Mai !

    En ce jour du huit mai, un article en souvenir-hommage de la libération le huit mai 1945.

    La France était en liesse, après tant d'années de souffrances sous l'occupation des forces ennemies...

    Le Chant des partisans ou Chant de la libération est l'hymne national-socialiste de la Résistance française durant l'occupation par l'Allemagne, pendant la Seconde Guerre mondiale.

    La musique fut composée en 1941 par Anna Marly, d'origine russe réfugiée à Londres.

    Les paroles ont été écrites en 1943 par Joseph Kessel et son neveu Maurice Druon qui venaient tous deux de rejoindre les Forces françaises libres.

    Ne pas confondre avec La Complainte des partisans écrite par E.d'Astier de la Vigerie dit Bernard et musique de Anna Marly aussi.

     

    Ci-dessous

    Le Chant des partisans

     

     

     

     

    ******

    Le jeudi 8 mai, les pays alliés au cours de la seconde guerre mondiale célébreront la fin des combats et la capitulation allemande du 8 mai 1945, ou du 7 mai plus exactement.

    En tout cas, c’est bien le 8 mai qui est un jour férié.

    Enfin depuis 1981 seulement...

    Bref retour arrière sur un événement majeur dont on ne connaît pas toujours les détails.

    Le 8 mai 1945 date de la veille…

    C’est en réalité tôt le 7 mai 1945 que fut signée la fin des combats de la Seconde Guerre mondiale en Europe, du moins après 5 ans et demi de conflit.

    A 2h41 du matin très exactement, le général Jodl signa la capitulation sans conditions des forces nazies, dans une petite salle de classe du collège technique et moderne de Reims.

    Les représentants russe, anglais et américain lui succédèrent, à noter que le document comporte une quatrième signature, celle du représentant du Général de Gaulle, le général François Sevez qui signa uniquement en tant que témoin.

    Le général De Lattre rédige l’ordre du jour numéro neuf en tant que commandant en chef de la 1ère armée française, celle qui s’illustra dans la campagne dite -Rhin et Danube-.

    Il est rédigé ainsi :

     _ " Officiers, sous-officiers, caporaux et soldats de la 1ère armée, le jour de la Victoire est arrivé.

    A Berlin, j’ai la fierté de signer au nom de la France, en votre nom, l’acte solennel de capitulation de l’Allemagne.

    Fraternellement unis aux soldats de la Résistance, côte à côte avec nos camarades alliés, vous avez taillé en pièces l’ennemi partout où vous l’avez rencontré.

    Vos drapeaux flottent au cœur de l’Allemagne.

    De toute mon âme je vous dis ma gratitude.

    Vous avez droit à la fierté de vous-mêmes comme à celle de vos exploits.

    Gardons pieusement la mémoire de nos morts, ils ont rejoint, dans le sacrifice et la gloire pour la rédemption de la France, nos fusillés et nos martyrs. "

    Pour terminer cet article, je raconte dans un autre que j'ai vécu ces jours de liesse, après des années de guerre, restées ancrées en mémoire.*

     

    Huit Mai !

    « Balade Versaillaise découverte.Bientôt les Saints de glace... »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Mardi 8 Mai à 09:03

    Heureusement tout cela fait partie d'un passé révolu, la construction et l'union Européenne devrait dorénavant nous mettre à l'abri d'un nouveau conflit au sein de l'Europe, j'espère que notre pays n'aura plus jamais à connaître ça, dans une guerre il ni y a jamais de vainqueur, que des pertes

    Amicalement

    Claude

    2
    Mardi 8 Mai à 09:09

    ..je viens de terminer un livre qui parle de ces années noires...

    Quelle délivrance pour tous les peuples concernés et même pour l'Allemagne que ce fou avait mis à sa botte pendant tant d'années...

    Que de souffrances et quelle victoire, ne l'oublions jamais!

    Bises du jour,

    Mireille du sablon

    3
    Mardi 8 Mai à 10:09

     

    Kikou Marie,

    des cérémonies que l'on oublie pas , enfin moi je n'oublie pas, j'ai succédé à papa qui s'occupait de la section F.N.C du village, j'ai été secrétaire à l'âge de 17 ans jusqu'à 51 ans, et là on a voulu ma place, je gênais pourtant au Relais Sacré le 11-11, j'organisais un car avec le bourgmestre, portes-drapeaux, membres et sympathisants , je recevais tout le monde après avoir été aux monuments aux morts de chaque village de l'entité , je faisais des galettes, 4/4 et autres, ils avaient du café, limonade, alcool et tout ça pour être remerciée comme je l'ai été j'ai été dégoûtée mais je pense à papa et à mon beau-père qui ont fait la guerre.

     

    Une journée bien lumineuse, faudra bien en profiter car à partir de demain le temps sera moins ensoleillé.

     

    Passe une bonne journée, gros bisous,

     

    Nadine

     

    Résultat de recherche d'images pour "bon mardi"

    4
    Mardi 8 Mai à 13:21

    Oui une journée qui ne doit pas tomber dans l'oubli. Beaucoup sont morts pour sauver notre pays malheureusement !!!

    Bonne journée, bisous

    5
    Mardi 8 Mai à 22:21

    Bonsoir Marynord.

    Merci pour ton gentil passage chez moi.

    Un belle page de rappel, pour ce 8 mai.

    N'oublions jamais, tous ceux qui sont morts pour nous, afin que nous soyons libres.

    En mai 2017, nous avons fait les plages et les sites du débarquement.

    Ce fut glaçant en visitant ces cimetières de tius ces jeunes et moins jeunes, morts pour la France.

    J'ai fait beaucoup de pages avec les photos.

    Amitiés et bonne soirée

    Aimée

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :