• Je trahirai demain !...

    Je trahirai demain !...

    Cette jeune  femme est morte assassinée pour avoir sauvé des enfants.

    Resist-Cohn-Marianne

    Marianne Cohn
     

    Chaque trimestre recevant  la revue des Médaillés Militaires, en tant que dame d'entraide j'aime la lire, et  un écrit m'a bouleversé  profondément, que j'ai envie de  vous  faire partager.

     

    D'origine allemande Marianne Cohn était membre de la résistance juive.

     

    Elle sauva de nombreux enfants en les plaçant dans des familles françaises ou en les transférant vers la Suisse.

     

    C'est ainsi qu'elle fut arrêtée en mai 1944.

     

    Elle écrivit ce bouleversant poème lors de sa captivité, avant d'être assassinée par les nazis le huit août 1944.

     

    Elle avait vingt deux ans.


    ***

    prison.jpg



    Je trahirai demain.

     

    Pas aujourd'hui.

     ****

     

     

    Aujourd'hui

     

    arrachez-moi les ongles,

     

    Je ne trahirai pas !

     

    Vous ne savez

     

    pas le bout de mon courage.

     

    Moi je sais.

     

    Vous êtes cinq mains dures

     

    avec des bagues.

     

    Vous avez aux pieds

     

    des chaussures avec des clous.

     

    Je trahirai demain.

     

    Pas aujourd'hui.

     

    Demain.

     

    Il faut la nuit pour me résoudre.

     

    Il ne me faut pas moins d'une nuit.

     

    Pour renier pour abjurer pour trahir.

     

    Pour renier mes amis,

     

    Pour trahir la vie.

     

    Pour mourir.

     

    Je trahirai demain.

     

    Pas aujourd'hui.

     

    La lime est sous le carreau,

     

    La lime n'est pas pour le bourreau.

     

     La lime est pour mon poignet.

     

    Aujourd'hui je n'ai rien à dire.

     

    Je trahirai demain.

     

    Marianne Cohn

     

    ( mai 1944 )

     

    *

     

    Pour ne jamais oublier...

     

    Pour plus jamais ça !...

     

    *

     

    J'ai remonté cet article car il y aura soixante treize ans  ce 8 août 2017 que cette jeune femme a été assassinée dans une guerre moche comme toutes celles qui oppriment et détruisent pour l'orgueil, l'ambition, la soif du pouvoir et par lâcheté.

     

     

     

     

    gif1939.gif 

    ***********

     

     

       
    « Ah ce Nord...si loin...!Au château de Chantilly... »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    10
    Mardi 8 Août à 11:19

    Merci Mary pour ce bel hommage à cette jeune femme une vraie "héroïne" que je ne connaissais pas.

    Bonne journée, à demain Mary, amitiés.

    9
    Mardi 8 Août à 11:14

    pour moi, le nazisme était le summum de la lâcheté et du barbarisme !

     

    chaque témoignage le confirme !

     

    amitié

    Marie !

     

    8
    Mardi 8 Août à 10:27

    Il y a beaucoup d'allemands et d'allemandes qui ont été héroïques mais on en parle peu.

    Bon mardi.

    7
    Lundi 7 Août à 22:57

    Bonsoir Marie,

    cet article m'a fait penser à papa qui s'est caché toute la guerre , il s'est sauvé, fait prisonnier , puis rentré au pays c'est la petite fille du garde champêtre qui le prévenait quand les allemands étaient dans le coin, quand il voyait la petite fille en vélo , c'était le signal, et il cotoyait melle Soreil qui s'occupait des enfants juifs en les cachant au château du village, une grande dame aussi .

    Passe une bonne nuit, gros bisous

    Nadine

    6
    Jeudi 28 Mai 2015 à 20:08

    On parle des personnages connus, des meneurs, mais on oublie ceux tapis dans l'ombre qui, sans faire de bruit, ont mené des actes héroïques.

    Bonne soirée. Bises de Pivoine

    5
    Jeudi 28 Mai 2015 à 17:43

    ah oui ce ne sont pas les meilleurs que l'on met à l'honneur bien souvent  !  

    une pensée pour elle et pour ...    un  bel hommage  ...

    belle soirée A+  amicalement

    4
    Jeudi 28 Mai 2015 à 17:25

    Tu as bien fait de le remonter, il est superbe ce poème et cette grande dame le mérite bien.

    Bises

    3
    Jeudi 28 Mai 2015 à 13:40

    Oui il ne faut pas oublier ses femmes et ses hommes, héros, qui sont morts horriblement.   Bonne journée...Bisous

    2
    Jeudi 28 Mai 2015 à 12:55

    Bonjour Mary

    Bien triste fin pour cette femme généreuse !

    Son poème et beau mais si triste !

    Je te souhaite un très bon après-midi

    Bisous

    1
    Jeudi 28 Mai 2015 à 11:29

    Bonjour Mary il ne faut pas oublier mais c'est triste aujourd'hui qu'il fait grand soleil ! bisous !

                              28

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :