• L'enfant des Cathédrales.

     

     

    L'enfant des Cathédrales. Gérard Lenorman.

     

    Je n'aime pas les mois de novembre et de décembre, et cela depuis plusieurs années.

    C'est ainsi, ce sont des mois de souvenirs tristes plus ou moins enclins au blues.

    Alors j'écoute et visionne des clips, eh oui je sais que c'est nostalgique, mais la nature humaine est ainsi faite, pas idem pour tout, ne sommes-nous pas différents dans nos parcours de vie, d'idées, de goûts etc...?

    Ma maman adorait cette chanson, d'ailleurs le 45 tours acheté dès sa sortie est bien rangé dans l'armoire, avec plein d'autres disques.

     

      " L'enfant des cathédrales "

    chanson de 1977

    Gérard Lenorman

    ***

     

     

     

     

    ***

    Gérard Lenorman est né Gérard Christian Éric Lenormand le 9 février 1945 dans le Calvados, au château de Bénouville, alors tenu par des religieuses qui y accueillaient des jeunes femmes en difficulté.

    Sa mère Madeleine est alors âgée de 16 ans...

    Il apprendra 35 ans plus tard, qu'il est le fils d'un soldat allemand prénommé Erich, violoniste et chef d’orchestre qui faisait partie des troupes d'occupation.

    Le lendemain de cette révélation, dans l'avion qui l'emmène à Berlin pour un concert, il écrira la chanson "Warum mein Vater" ( "Pourquoi mon père").

    Gérard Lenorman passe son enfance à Paris, puis en Auvergne, et commence à s'intéresser à la musique dès l'âge de 5 ans, jouant en secret de l'harmonium dans les églises.

    Sa mère, une femme violente et autoritaire, se marie alors qu'il est âgé de 10 ans.

    Deux ans plus tard, Gérard Lenorman écrit sa première chanson qui deviendra aussi son premier disque "Le vagabond".

    A 16 ans, Gérard Lenorman commence à se faire un nom, dans les Club Med.

    A 18 ans, après un grave accident dont il gardera des séquelles, l'auteur profite de son repos forcé pour écrire de nouvelles chansons.

    Les chansons de Gérard Lenorman restant profondément ancrées dans la mémoire collective des français, l'artiste s'est ainsi offert, grâce à ce projet, une véritable renaissance artistique.

     

    L'enfant des cathédrales.

     

    L'enfant des Cathédrales.

     

    L'enfant des Cathédrales.

     

    L'enfant des Cathédrales.

     

    L'enfant des Cathédrales.

     

     

    L'enfant des cathédrales. 

    A BIENTÔT

    « Pas à moitié.A qui la faute ? »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Vendredi 30 Novembre à 21:21

    bonsoir MAry , ah quel chanteur plein de talent et de sensibilité ! j'aime +++  et cette chanson moi elle me tire les larmes !!  merci   un bel article ... ... et photos !!!   gros bisous beau weekend a+

    2
    Samedi 1er Décembre à 08:06

    Je l'aime bien Gérard mais je ne savais pas toute son histoire !!!

    Bonne journée bisous

    3
    Samedi 1er Décembre à 10:12

    Je ne me souvenais plus de cette chanson, merci de nous la remémorer

    Amicalement

    Claude

    4
    Samedi 1er Décembre à 10:38

    Je n'aime pas non plus ces deux mois pour les mêmes raisons que toi, de mauvais souvenirs, des pertes de proches. 

    Je ne me souvenais plus de cette chanson. 

    Bises et bon week-end.

    5
    Samedi 1er Décembre à 10:47

    J'aime beaucoup Gérard Lenormand et tout particulièrement cette chanson dont je me souviens très bien. J'ai eu le plaisir de le voir hier soir dans l'émission avec Laurent Gerra mais il ne chantait pas, il parlait de son ami et j'ai bcp apprécié ce qu'il a dit. C'est un chouette Monsieur.

    Merci pour ton article et ta vidéo joliment illustrée comme toujours.

    Bon week-end que je te souhaite en famille et ensoleillé.

    Bises Mary, à bientôt, ici ou ailleurs. Prends bien soin de toi.

    6
    Lundi 3 Décembre à 14:28
    chantal33300

    je ne connaissais pas l'histoire de Gerard Lenorman. Un chanteur que j'aime beaucoup. Bises et bon après midi

    7
    Lundi 3 Décembre à 18:20

    ..je savais son début de vie pas évident du tout mais avec de la persévérance et du talent, il a su se construire, bravo Gérard!

    Bises de Mireille du Sablon

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :