• L'étranger. Édith Piaf.

     

    La

     

    La " Môme Piaf est née le 19 décembre 1915, décédée le 10 octobre 1963 près de Grasse.

    La légende veut même qu'Edith Giovanna Gassion son vrai nom, soit née sur le trottoir du 72 rue de Belleville à Paris, plus précisément sur la pèlerine d'un policier.

    En réalité, elle semble plutôt avoir vu le jour à l'hôpital Tenon, mais il n'en faut pas plus pour que colle à la peau d'Edith cette image populaire.

    Edith a la vie d'artiste dans le sang, son père Louis, qui est à la guerre, est contorsionniste, et sa mère Annetta, d'origine italo-kabyle, est chanteuse de rue. 

     Edith Piaf avait 21 ans lors de l'interprétation de cette chanson

    peu connue :

     


     _ "  L'étranger  '"._

    ******

    L'étranger. Édith Piaf.

     

    Edith grandit entre ses deux grands-mères, dont l'une tient une maison close dans l'Eure, à Bernay.

    Puis après la guerre, son père, engagé dans un cirque itinérant, embarque sa fille avec lui.

     C'est pour aider son père au cirque que la jeune Edith commence à pousser la chansonnette.

    Alors que ses parents divorcent et qu'une demi-soeur, Denise, naît en 1931 du remariage de son père, Edith continue la chanson de rue.

    A 17 ans, elle rencontre Louis Dupont dont elle tombe enceinte.

    Mais Edith, née "dans la rue", voit commencer pour elle une longue vie de défaites amoureuses et de malheurs.

    Le premier de ses malheurs est le décès en 1935 de sa fille Marcelle d'une méningite.

    A 20 ans, la voilà seule, orpheline en quelque sorte, au bord de la déprime, de la pauvreté, de la drogue et de la prostitution.

    Un soir de 1935, elle fait la connaissance de Louis Leplée, gérant du Gerny's, un établissement de spectacle très en vogue à l'époque.

    Séduit par la jeune femme, il l'invite à chanter quelques titres chez lui, dont  " Les mômes de la cloche  "de Scotto.

    C'est aussi Leplée qui trouve à Edith son surnom de Môme Piaf, afin d'illustrer la petite taille de la chanteuse.

    Son passage au Gerny's est un succès.

    Maurice Chevalier lui-même, ainsi que Jacques Canetti sont subjugués. Canetti lui fait passer sa première séance radio et lui fait enregistrer fin 1935 son premier disque.

     

    L'étranger. Édith Piaf.

     

    Mais malgré son succès naissant, la rue la rattrape.

    Avril 1936  Leplée est assassiné, vraisemblablement par les "protecteurs" d'Edith lorsque celle-ci avait une vie un peu  "bof déplacée !... "sarcastic

    Celle-ci passe de mauvais moments avec la police.

    Les journaux se régalent de ce fait divers.

    Grâce à Raymond Asso, rencontré quelques temps plus tôt Edith Piaf sort de la galère.

    Il lui fait enregistrer en janvier 1937 le titre " Mon légionnaire ".

    Raymond et Edith deviennent amants.

    Plus question alors pour elle de vivre une vie de débauchée.

    Le travail avant tout qui la  paye largement.

    Edith parcourt l'Europe remportant un succès fou.

    La guerre sépare Raymond et Edith, et celle-ci se jette dans les bras d'un débutant Paul Meurisse, puis le quitte pour Michel Emer, qui lui écrit " L'accordéoniste  "et  "Le disque usé. "

    Devenue une institution, elle rencontre le tout Paris.

    Mais la guerre la fait fuir, jusqu'à la fin 1942, elle tourne dans la zone libre.

    De tournées en amants, la guerre passe, puis vient la libération.

    Piaf n'a jamais cessé de chanter, de Paris à Berlin.

    En 1944, elle fait chanter et devient l'amant de Yves Montand, alors inconnu.

    Puis en 1946, elle écrit l'un de ses titres qui feront le tour du monde " La vie en rose. "

    Fin 1947, elle embarque pour New York.

    Elle y rencontre Marlène Dietrich, et surtout le boxeur Marcel Cerdan.

    Ils deviennent amants, les "meilleurs amants du monde"fous l'un de l'autre.

    De Paris à New York, entre un concert d'Edith et un combat de Marcel, leur amour prend force.

    Mais le malheur rejoint encore Edith, qui perd son amant le 27 octobre 1949, dans un accident d'avion.

    Pour lui, elle écrit " L'hymne à l'amour ", mais la vie ne sera plus jamais comme avant. 1950.

    Si elle retourne à New York, c'est pour y chanter.

    Elle s'accompagne d'Eddie Constantine son nouvel amant, et d'un secrétaire, un certain Charles Aznavour qui lui, ne sera jamais son amant.

    De retour à Paris en 1951, Edith Piaf travaille à imposer une comédie musicale  "La p'tite Lili " avec Eddie Constantine et Robert Lamoureux.

    La pièce a un certain succès, mais de maladies en accidents, Edith tombe dans la drogue (la morphine tue la douleur).

    Peu à peu, sa vie s'enfonce dans la déchéance.

    Côté scène, elle obtient toujours le succès, que ce soit avec  "Jézebel " écrit par Aznavour ou  "Je t'ai dans la peau " de  Jacques Pills et Gilbert Bécaud.

    Pills, auteur célèbre outre-Manche, deviendra par défi, le mari d'Edith en l'épousant le 29 juillet 1952.

    Ils s'installent au boulevard Lannes à Paris, appartement que la chanteuse gardera jusqu'à sa mort.

    La complicité du couple est aussi professionnelle, ils chantent et jouent ensemble dont " Le bel indifférent " de Cocteau.

    Mais Cerdan a détruit, par son absence la vie d'Edith.

    Elle suit en 1953 une première cure de désintoxication.

    S'en suivent des tournées, New York, Mexico, Rio, Paris, et de longs voyages pour oublier.

    Si elle est une star internationale, sa vie reste une succession d'échecs.

    Ainsi divorce-t-elle de Pills en 1956.

    Comme à son habitude, Edith se plaît à "élever" les hommes, à les prendre en main et à en faire des stars.

    Un certain Jo, Georges Moustaki, n'échappe pas à la règle.

    Il devient son amant et débute dans la chanson.

    Ensemble, ils ont un grave accident de voiture en 1958, accident qui ne fait qu'empirer l'état de santé de Piaf et sa dépendance aux produits illicites.

    Ensemble aussi, ils écriront  " Milord " un autre grand succès d'Edith.

    Début 1959, alors qu'elle triomphe une fois de plus à New York, elle s'effondre sur scène.

    Les opérations se suivent. Piaf n'est plus qu'une femme en sursis.

    Elle rentre à Paris en piteux état, sans Moustaki qui l'a quittée entre-temps.

    Malgré son état de santé, elle triomphe en 1961 à l'Olympia, devant le tout Paris.

    La fin de sa vie est difficile, les hommes de talent se succèdent pour lui écrire des chansons Francis Lai, Charles Dumont, etc...

    Elle tombe amoureuse de Théophanis Lamboukas, dit Théo Sarapo, qu'elle épouse le 9 octobre 1962 à Paris.

    Le mariage est bidon, l'artiste est finie, droguée, épuisée, malade.

    Quelques concerts l'achèveront.

    En convalescence près de Grasse, elle y meurt le 10 octobre 1963, et est ramenée en douce à Paris où sa mort est officialisée le 11 octobre, le même jour que le décès de Cocteau, son ami.

     

    L'étranger. Édith Piaf.

     

    Elle est enterrée au Père Lachaise devant une foule immense.

    Edith piaf reste la grande chanteuse de tous les temps, étant connue de par le monde.

    petit résumé du net parmi d'autres pages rajoutées.

     

    *

     

    L'étranger. Édith Piaf.

     

    Fichier hébergé par Archive-Host.com

    A BIENTÔT

    « Les chiens et enfants...Lettre d'une dame âgée. »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Mercredi 17 Avril à 16:27
    Chantal33300

    Je connais la vie d'Edith Piaf, mais je connais pas cette chanson

    Bises et bonne fin de journee

    2
    Mercredi 17 Avril à 20:16

    j 'ai vue le film

    mon père connaissait cette chanson

    il était l 'étranger lui aussi

    le loup blanc comme disent les normands

    bisous et merci pour ton passage

    3
    Jeudi 18 Avril à 06:52

    magnifique article bravo bel hommage  

    bon jeudi merci pour ta visite j habite pres de Dunkerque 

    depuis pres de 55 ans j aime mon coin mdrrryes

    bisous bisous amitiés patricia

    4
    Jeudi 18 Avril à 07:39

    Je découvre cette chanson aujourd'hui, la môme Piaf est surtout une voix puissante qui a conquis le monde

    Amicalement

    Claude

    5
    Jeudi 18 Avril à 07:54

    Très beau ton billet 'aime beaucoup cette chanteuse mais je ne connaissais pas celle là, comme quoi on apprentd tous les jours !!

    Bonne journée, bisous

    6
    Jeudi 18 Avril à 14:56
    Bonjour Marie
    C'est un bel article en partage sur cette talentueuse chanteuse.
    Bon après-midi
    Bisous
    7
    Jeudi 18 Avril à 16:41

    Je connaissais l'histoire de sa vie, que d'épreuves elle a traversées. 

    Dans les moments difficiles heureusement que j'étais bien soutenue sinon la drogue et l'alcool je m'y serais peut-être raccrochée.

    Bises

    8
    Jeudi 18 Avril à 21:08
    9
    Vendredi 19 Avril à 06:01

    bon weekend pascal mon amie du nord 

    gros bisous bisous 

    bon vendredi tout le monde

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :