• L'île de Noirmoutier.

    L'île de Noirmoutier.

     

    Une petite ville de maisons blanches aux volets et portes de couleur bleue, coiffée de tuiles rouges dominée par le cube granitique du château massif.

     

    L'île de Noirmoutier.

     

    Cet article est illustré par les photos de contacts virtuels Françoise et Bernard lequel je remercie d'avoir si bien narré l'histoire de l'île de Noirmoutier.

    Je suis désolée par contre si je n'ai pas bien tout recopié les explications, ni mises au bon endroit les clichés gentiment offerts en partage, mais sincèrement encore merci à vous deux !

     

    L'île de Noirmoutier.

     

    Château fendu de meurtrières orné de toits pointus et d'un clocher roman.

     

    L'île de Noirmoutier.

     

    L'île de Noirmoutier.

     

    Noirmoutier en l'île c'est aussi un port avec ses vieux gréements ses goélands, ses mouettes aux ailes couleur lilas qui réclament leur pitance, poursuivant de leurs cris aigus les chalutiers rentrant à la marée.

     

    L'île de Noirmoutier.

     

    L'île de Noirmoutier.

     

     

    L'île de Noirmoutier.

     

    L'île de Noirmoutier.

     

    L'île de Noirmoutier.

     

    L'île de Noirmoutier.

     

    *

    L'île de Noirmoutier fut longtemps reliée au continent par le seul passage du Gois de plus de 4 km et praticable, 1h30 avant et après chaque marée toutes les 12 heures soit 2 fois par jour.

     

     

    L'île de Noirmoutier.

     

    L'île de Noirmoutier.

     

    L'île de Noirmoutier.

     

    L'île de Noirmoutier.

     

    L'île de Noirmoutier.

     

    L'île de Noirmoutier.

     

    Le Gois, le passage en voiture alimente la chronique ..... ( en ce qui me concerne, j'en ai vu plusieurs se faire prendre par la marée, abandonnant leur véhicule à la mer, se réfugiant sur les balises ).

    Sur le bord à l'entrée de l'île le spectateur regarde et s'amuse rit et s'effraie, souvent s'indigne lorsqu'une voiture s'avance dans les eaux, deux gerbent giclent, blanches d'écume sous le véhicule, comme un papillon ou un canard qui voudrait s'arracher de l'eau .....mais au milieu du passage vers 2km il sera impossible de faire marche arrière, la mer continuant à monter il faudra se résoudre à rejoindre la 1ère balise de secours ....

     

    L'île de Noirmoutier.

    Plage aux Dames

    *

    A marée basse le passage du Gois dévoile un miroir de sable immense émaillé de trous d'eau.

     

    L'île de Noirmoutier.

     

    L'île de Noirmoutier.

     

    Entre ciel et mer pour une balade iodée ou une partie de pêche à pieds la sensation de faire corps avec la nature est assurée.

    Noirmoutier c'est tout le temps la saison...

    Hors saison, c'est encore la saison.

    Vous avez l'île pour vous.

    C'est l'occasion de faire de grandes balades à pieds ou à vélo, de flâner en prenant votre temps avec le sentiment de vous ressourcer vraiment.

     

    L'île de Noirmoutier.

     

     

    Promenade et rêverie dans les bois de Noirmoutier

     

    Doux bois de chênes verts joyaux de ma patrie

     

    Toi que les étrangers prisent tant chaque jour

     

    Sous ton ombrage frais je viens avec amour

     

    Tu le sais promener ma chère rêverie.

     

    Quels charmes tu répands en mon âme attendrie !

     

    Non il n'est en mes yeux plus ravissant séjour.

     

    La nature riante, ou sombre tour à tour

     

    N'a nulle part ailleurs cette coquetterie.

     

    Où pourrait-on trouver ces lointains horizons

     

    Ces anses,ces rochers, ces mousses, ces gazons

     

    Ces bruits de l'océan qui gronde ou qui soupire !

     

    Aussi comme joyeux sur l'herbe je m'étends

     

    Et laisse sans compter s'écouler les instants

     

    Tout entier que je suis au tableau que j'admire.

     

    L'île de Noirmoutier.

     

     

    L'île de Noirmoutier.

     

    « L'étrangère etc...Livre de vie et d'amitié. »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    bernard
    Samedi 12 Janvier à 13:29

    Merci pour ces souvenirs en attendant les premiers beaux jours pour s'y ressourcer

    2
    Samedi 12 Janvier à 15:59
    chantal33300

    belle ballade. Il ne vaut mieux pas adventurer trop tard pour traverser. Bon après midi

    3
    Samedi 12 Janvier à 17:41

    bonjour Mary , magnifique cette chanson que je découvre !  et les photos de cette  ! waouh quel beau partage ! on ne rappelle plus quand on y est allée ?   ça date  hi hi  et le passage du gois  ah oui folklore  !  nous aussi on en avait vu des gens inconscients ?  et le mimosas  waouh !  gros bisous  beau weekend A+

    4
    Dimanche 13 Janvier à 08:21

    C'est une très belle ile, j'y ai vécu pendant deux mois en 1968, alors que la seule possibilité de joindre l'ile était le passage du Gois , c'est vrai qu'aux heures de marée on aimait se rendre près du gois pour voir si des imprudents se faisaient piéger par la mer, et c'était fréquent que ça arrive. C'était l'époque ou l'ile vivait toujours calmement, le Gois limitait considérablement le nombre de visiteurs et de touristes. J'espère que c'est aussi ainsi que tu as découvert cette ile. Je n'y suis jamais retourné, mais je doute qu'avec le pont elle ait gardé sa quiétude

    Amicalement

    Claude

    5
    Dimanche 13 Janvier à 11:06

    Ca me fait vraiment envie de visiter cette ile. 

    Une année le tour de France avait pris le passage, c'était de très belles images. 

    Bon dimanche.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :