• L'indifférence...

     

    L'indifférence...

     

     

    L'indifférence est de plus en plus présente dans notre société où elle est stagnante, ou vraiment visible.

    L'indifférence est une sorte de détachement pour quelqu'un ou quelque chose, pensez-vous, oui peut-être, mais l'indifférence d'une personne pour qui vous ressentez un sentiment est une souffrance.

    L'indifférence des autres quand dans une maison il y a un malade, car même si celle-ci a toujours la même porte, le seuil n'est plus franchi par certains qui le faisaient auparavant quand tout allait bien.

    L'indifférence est une sorte d'égoïsme quand vous souffrez et que personne ne s'en soucie, que vous n'avez aucun être pour vous confier, c'est encore plus cruel.

    L'indifférence est une sorte de repli sur soi pour la personne qui refuse son aide à l'autre en quête d'un signe d'amitié ou d'affection.

    L'indifférence est une sorte de sentiment incompréhensible,  dans mes pensées.

    L'indifférence est une sorte d'oubli qu'ont les autres, et j'ai souvent envie de dire :

       _ " Et maintenant que fais-je  ?

    Servant à qui, à quoi ?

    J'ai de la chance, je sers encore malgré mon âge pour aimer et être aimée,  que dans plusieurs côtés du monde on pense parfois à moi, et c'est réciproque.

    L'indifférence est une sorte de " maladie " qu'il faut occulter pour donner de la " santé " aux autres.

    L'indifférence est une sorte de mal-être à subir, à supporter, lorsque le rêve est une impossible réalité.

    L'indifférence est un état de fait à changer en solidarité.

     

     

    L'indifférence...

     

     

    L'indifférence...

     

    L'indifférence...

    « Bonne fête des mamans...Petit pain au chocolat ou...? »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Lundi 28 Mai à 09:24

    Il reste tout de même de beaux gestes d'amour, même si l'indifférence est majoritaire, il y a toujours des personnes pour ouvrir leur cœur et qui accueille sans retenue, il reste des être merveilleux, il suffit de les rencontrer

    Amicalement

    Claude

    2
    Lundi 28 Mai à 11:10

    Bonjour Marie

    Parfois l'indifférence peut ne pas en être , parfois c'est le temps , la vie et où les soucis de chacun et chacune .

    Mais , il est vrai que nous voyons de plus en plus de gens indifférent alors qu'ils peuvent "donner" un peu de leur temps .

    Je te souhaite une très bonne journée.

    Gros bisous

    3
    Lundi 28 Mai à 15:11

    Ah j'ai connu cette situation lors de mon boulot dans une maison de retraite au Royaume Uni ! . Beaucoup d'enfants ne venaient plus rendre visite à leurs parents âgés et malades ce qui est vraiment honteux . J'allais les voir pour leur apporter un peu de chaleur humaine !! . Bon début de semaine Marie , bisous , escapade , 

    4
    Lundi 28 Mai à 17:47

    Salut

    C'est l'égoïsme qui est la maladie de ce siècle.

    On ne parle qu'argent et porte monnaie.

    Il suffit de voir comment le gouvernement traite nos vieux ?

    Bonne semaine

    5
    Lundi 28 Mai à 19:05

    C'est terrible l'indifférence... c'est une façon de se replier sur soi même et de ne pas s'intéresser aux autres...

    Bonne soirée Mary gros bisous 

    6
    Mardi 29 Mai à 07:47

    Rien n'est plus beau qu'être ouvert aux autres, mais voilà de l'indifférence il y en a beaucoup, entre les enfants qui ignorent leurs parents, ceux qui ne font pas l'effort de rencontrer de parler aux voisins, il y aurait beaucoup à dire !!!

    Autrefois on était proche entre voisin, maintenant les voisins ne te connaissent même pas et ne cherchent pas à connaître, ils ont une devise : chacun pour soi et moi je n'aime pas du tout....

    Oui on est occupé, j'ai toujours travaillé mais j'ai toujours trouvé un petit moment pour rendre visite à des personnes âgées, vouloir c'est pouvoir !!!

    Bonne journée, bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :