• La Caverne du Dragon.

     

    chivy-les-etouvelles-.jpg

     

    Lorsque nous habitions dans la région de l'Aisne à près de huit km de Laon, en pleine campagne, avec les enfants nous fîmes beaucoup de balades, en visites diverses de coins intéressants.

    C'est un fait que dans les années soixante dix il n'y avait pas toute la technologie actuelle, même le téléphone était absent dans la maison, et pas de cabines téléphoniques dans la cité, donc à part la télé où trois chaines émettaient des programmes disons assez attractifs par moment....il restait les discussions, les jeux extérieur et d'intérieur, les repas conviviaux où la famille réunie prenait plaisir à se retrouver.

    Puis les manifestations culturelles ainsi que les visites diversifiées comme celle faite à la Caverne du Dragon lieu stratégique dans l'Aisne que nous avons voulu montrer aux enfants nous posant les questions sur cette guerre vécue par leur grand-père qu'ils n'ont pas eu le bonheur de connaitre.

    J'ai des  photos datant de mille neuf cent soixante treize lors de cette sortie mémorable dont celle ci-dessous pas très nette, et bien oui elle date !

    famille-grotte-du-Dragon-2.jpg Près de la Caverne du Dragon

    Aisne

     

     

    Au départ, il s'agit d'une carrière souterraine creusée dans le calcaire du plateau du Chemin des dames.

    Ces carrières, ou creutes, que l'on retrouve en Somme comme dans l'Aisne, ont été utilisées comme abris, postes de secours, pour accueillir des états-majors ou bien, comme c'est le cas ici, comme poste défensif avancé.

    La Caverne du Dragon est en effet située à proximité de l'isthme de l'Hurtebise, c'est-à-dire là où le plateau est le plus étroit.

    En outre, sa position en rebord de plateau offre un large panorama sur la vallée de l'Aisne

    C'est pour conforter leurs positions sur le plateau du Chemin des Dames que les Allemands lancent une attaque victorieuse sur la caverne le 25 janvier 1915.

    Ils se trouvent désormais à six-cents mètres de la première ligne française et quatre-vingt mètres au-dessus.

    Ce poste avancé est alors protégé et aménagé, les Allemands y amènent l'électricité et le téléphone, un puits y est creusé et une chapelle est même édifiée.

    Enfin, ils relient la Caverne avec les lignes arrières par l'intermédiaire d'un tunnel.

    Ainsi, en cas d'attaque, les renforts et les munitions arrivent rapidement et sans encombres tandis que les blessés sont évacués.

    résumé du net. Copie-de-fleurss-jpg.jpg

    « Les moulins de mon coeur.Cinq ans... »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    6
    Andy l
    Lundi 8 Juillet 2013 à 18:42

    Interessant article, mais mavais souvenir de cette guerre sanglante

    ou une grande partie de la population a été décimée

    Bises amie

    5
    Mardi 4 Octobre 2011 à 09:06

    Chaque guerre est une horreur, celle-là fut terrible dans une plaine sanglante, merci pour ce com, bisous, bon mardi.

    4
    Dimanche 2 Octobre 2011 à 21:03

    Drole et saloperie de guerre, bonne soirée et amitiés.

    3
    Dimanche 2 Octobre 2011 à 21:02

    Je vous remercie pour l'aide, sauf que ça ne marche pas dans certains blogs à n'y rien comprendre, bonne soirée.

    2
    Dimanche 2 Octobre 2011 à 18:44
    Bonsoir, votre com sur notre blog est bien passé. L'essai est concluant. Je poste celui-ci à l'aide de la mollette. Je viens de voir que vous avez créé votre blog le 2/10/2006. Il a donc 5 ans aujourd'hui. Je vous souhaite un très bon "Bloganniversaire" et longue vie à ce blog. Bonne fin de journée.
    1
    Dimanche 2 Octobre 2011 à 09:55

    C'est aussi l'époque en 14-18 où les sapes étaient beaucoup pratiquées d'un côté comme de l'autre ... creuser un tunnel sous les tranchées adverses et tout faire sauter...

     

    belle journée Avec nos amitiés.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :