• La légende d' Élisabeth.

     

     

    La légende d' Elisabeth.

     

     

    La légende que je vous conte ce jour est celle de sainte Élisabeth de Hongrie.

    Un jour que cette dernière portait du pain à ses pauvres, en cachette, elle fut rencontrée par le roi son mari, qui voulut voir ce qu'elle cachait dans les plis de son manteau.

    Lorsqu'elle l'ouvrit, pour lui montrer les pains qu'il renfermait, ceux-ci s'étaient changés en roses.

    C'est en pensant à cette sainte femme, que le poète flamand Guido Gezelle, nomme une dame Élisabeth, en reconnaissance pour les fleurs dont elle orne ses fenêtres.

    Et qu'il a écrit ce beau texte, traduit du flamand en français...

     

    La légende d' Elisabeth.

    Élisabeth.

    Chaste Élisabeth, noble dame, c'est vraiment une douce charité qui vous inspire, lorsque, durant les âpres tourmentes de l'hiver, au pire de l'année, vous ornez vos fenêtres de fleurs merveilleuses.

    Je suis votre humble adorateur, j'ai soif, j'ai faim, je dois courir les routes, pauvre et méprisé; mes mains et mes pieds sont raidis, avant l'âge, par la gelée; mais vous, royale Élisabeth, vous m'offrez le réconfort de vos fleurs, comme un repas délicieux.

    Oh, si je vous le demandais, vous apaiseriez ma soif et ma faim, vous attiédiriez l'air que je respire, et je serais votre hôte bien accueilli; mais je préfère à tous les dons, ces fleurs que vous me montrez là, généreuse Élisabeth.

    Le miracle qui changea jadis en roses effeuillées l'aumône qu'une reine, épiée par son seigneur et roi, apportait à un mendiant, est désormais renversé :

    C'est, Élisabeth, en ornant vos fenêtres de ces nobles fleurs, que vous me donnez à boire et à manger.

     

     

     

     

     

     

    « La bougie...Les appellations diverses !... »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    8
    dominique palma
    Dimanche 6 Novembre 2016 à 21:50

    Touchante histoire, le retour au passé est souvent bénéfique ....Amitiés ..Dominique

    7
    dominique palma
    Dimanche 6 Novembre 2016 à 21:46

    N'ayant plus de nouvelles depuis quelque temps je commençais à me poser des questions, aujourd'hui je suis rassuré Mary, tout va bien je suppose, sincères amitiés, amicalement, dominique

    6
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 20:20

    Très belle histoire que je ne connaissais pas !!!

    Bonne soirée, je file au lit des douleurs partout...

    Bisous mon amie du Nord

    5
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 18:35

    Une très belle histoire que je ne connaissais pas !!!

    Bonne fin de semaine Mary gros bisous Rozy

    4
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 15:32

    bonjour Mary

    je savais bien que cela me parlait !!!! merci la généalogie !!! ben oui, il s'agit d'une de mes ancêtres, arrière arrière grand mère dans mon ascendance  dont je descends par sa fille Sophie qui épouse Henri II de Brabant. L'époux d' Elisabeth, Louis IV de Thuringe n'est pas en reste, puisqu'il est déclaré Bienheureux.

    ils sont décédés jeunes : 24 ans pour elle, 27 ans pour lui.

    c'est ce que j'aime dans la généalogie....l'histoire avec un ""H""

    bises et bonne fin de journée, maurice

    3
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 13:44

    Salut

    Je ne connaissais pas cette légende.

    Il fait froid et il pleur, l'hiver est à nos portes.

    Bon week-end

    2
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 13:16

    bonjour Mary , je n'avais jamais entendu parler d'elle  merci à toi  ! c'était une grande dame !!! , merci pour ce gif et la rose et ...  gros bisous beau weekend A+

    1
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 13:15

    Bonjour Marie

    Ce poète à eu là une belle et douce inspiration .

    J'ai apprécié la lecture , j'imagine bien Elisabeth , ouvrir son manteau et je visionne bien tout plein de très belles roses happy.

    C'est une très belle histoire yes

    Je te souhaite un très bon après-midi.

    Gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :