• Le paradis blanc.

    Le paradis blanc.

    Michel Berger dans l'interprétation d'une de ses  plus belles chansons.

    Vingt cinq ans ce jour que Michel Berger a quitté ce monde.

    Je pense  que cette chanson peut avoir un double sens, soit vouloir trouver la solitude, la sérénité loin du monde artificiel, gris sans but, avoir la paix intérieure tant qu'extérieure.

    Ou partir pour un autre ailleurs, définitivement, sans retour, pour un paradis s'il existe...

     

    *

    **************

     

    Issu d'une famille bourgeoise et parisienne, Michel Berger de son véritable nom Michel-Jean Hamburger est né le 28 novembre 1947 à Neuilly-sur-Seine, près de Paris.

    Son père, Jean Hamburger, est un professeur de médecine réputé.

    Cet homme très cultivé est un personnage secret, à la personnalité complexe.

    Sa mère, Annette est une brillante concertiste, elle joue du piano et a étudié avec Marguerite Long

    Tout ce que Michel Berger compose se transforme en or.

    Son image est celle d'un éternel étudiant, gentil et sérieux, loin des frasques des chanteurs de rock.

    Rien à voir non plus avec la déferlante disco.

    Son métier de producteur le passionne et son talent d'interprète n'est peut être pas assez mis en valeur.

    Cet homme généreux pour qui le mot famille a un véritable sens, va connaître à ce moment-là, une immense douleur.

    En effet, son frère aîné, Bernard, le chef du clan meurt à la suite d'une maladie.

    Par protection personnelle, Michel Berger se réfugie dans le travail.

    Après un projet américain bien avancé mais finalement avorté, il se consacre à l'écriture de musique de film, dont celui de Jean-Paul Rappeneau "Tout feu, tout flamme", avec Yves Montand.

    Les aventures se suivent mais ne se ressemblent pas. Michel Berger rencontre, grâce au PDG de Polygram le chanteur le plus populaire en France, Johnny Hallyday.

    Désireux de donner un nouveau souffle à sa carrière, celui-ci demande à l'auteur-compositeur de lui écrire une chanson.

    Pour Berger, c'est un album ou rien.

    Les deux hommes qui, à première vue, n'ont pas grand chose en commun, trouvent une complémentarité dans la personnalité de l'autre.

    Entre la bête de scène et la bête de studio, un lien solide va se tisser

    En février 92, Michel Berger apprend la mort de son père Jean Hamburger.

    Resté glacial jusqu'à la fin de sa vie, aucun échange ou presque n'a eu lieu entre les deux hommes, sa disparition ressemble à un ultime abandon.

    Comme d'habitude, Michel Berger se tait.

    En juin 92,  France Gall et Michel Berger sortent un album en commun.

    Ce que le public croyait impossible à force d'attente, les deux artistes finissent par le faire.

    "Double jeu" est le résultat de cette fusion musicale, si difficile à trouver.

    Une scène est prévue pour fin 92.

    Le 2 août 92, le destin met fin à de nombreuses années de recherche et de travail personnel reconnu par des milliers de fans.

    Michel Berger meurt d'un arrêt cardiaque à la suite d'une partie de tennis dans sa propriété de Ramatuelle, dans le midi de la France.

    résumé de la biographie de cet immense auteur-compositeur-interprète Michel Berger.

    ************* 4945198446_a5a85e2fd2_z.jpg

    calme-L- S4bEu

     

     

     

     

    « Le fleuve qui coule en silence...En hélico c'est wouah !... »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    10
    Mardi 15 Août à 10:16

    Déjà 25 ans !!

    j'ai l'impression qu'il était encore là hier !!

    ses chansons sont restées si fraiches !!!

    c'est les yeux humides que je le ré-écoute ..

    merci Marie !

    9
    Vendredi 4 Août à 10:51

    Je me souviendrais toujours de cette date, j'étais en vacances dans le Var à la même date.

    J'aime beaucoup cette chanson, elle me fait penser à ma fille partie trop tôt.

    Bises

    8
    Jeudi 3 Août à 17:48

    Splendide chanson d'un Très Grand Monsieur de la chanson française parti trop tôt !!!!

    Merci Mary pour ce bel hommage.

    Bonne soirée, amitiés à bientôt.

    7
    Jeudi 3 Août à 08:10

    Bonjour Marie

    Cette chanson est superbe .

    Ce bel homme est hélas décédé bien jeune , que la vie est triste et injuste parfois. 

    Je te souhaite une très bonne journée.

    Gros bisous

     

    6
    Jeudi 3 Août à 07:42

    Un très grand artiste et une belle chanson !!!

    Vois tu je l'ai choisie lorsque je partirai dans ce paradis blanc !!!! mais le plus tard possible !!!

    Bonne journée, bisous

    5
    Jeudi 3 Août à 06:21

    Une chanson que j'aime beaucoup !

    Bonne journée Mary gros bisous Rozy

    4
    Jeudi 3 Août à 06:13

    Tout ce qui est sorti de sa création est un succès, qu'il chante lui même ou que ces chansons soient interprétées par France Gall, ce sont des chefs d'œuvres.

    c'est un auteur qui a sublimé les artistes pour lesquels il a écrit, sans lui certains n'auraient pas connu le succès

    Amicalement

    Claude 

    3
    Mercredi 2 Août à 21:44

    Bonsoir Marie,

    déjà 25 ans pfff le temps file et ça ne nous rajeunit pas lol.

    Il avait de très belles chansons et elles ne vieillissent pas.

    Je te souhaite une bonne soirée, gros bisous pluvieux,

    Nadine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :