• Lettre d'une mère blonde à son fils.

    Lettre d'une mère blonde à son fils.

     

     

    Que ne dit-on pas maintenant sur les blondes ?

    Je n'y comprends rien, car il y a un certain temps, les blondes avaient la côte.

    Eh oui, beaucoup de jeunes filles/femmes se faisaient décolorer la chevelure afin de l'avoir en blond.

    Bref, ce texte déniché, que je retranscris se veut rempli d'humour, afin peut-être, faire sourire en le lisant.

    Ce n'est pas moi la maman blonde qui ait écrit cette lettre, eh bien, oui je précise !...

     

    Lettre d'une mère blonde à son fils.

     

    *****

     

    Une maman blonde écrit à son fils.

     

    Cher fils.

    Je t’écris ces lignes pour que tu saches que je t’écris.

    Alors, si tu reçois cette lettre, c’est qu’elle est bien arrivée.

    Si tu ne la reçois pas, tu me préviens pour que je te la renvoie.

    Je t’écris lentement parce que je sais que tu ne lis pas très vite.

    L’autre jour, ton père a lu que selon les enquêtes la plupart des accidents arrivent à un km de la maison, ainsi nous nous sommes décidés à déménager plus loin.

    La maison est superbe, elle a une machine à laver, mais je ne suis pas sûre qu’elle fonctionne.

    Hier, j’ai mis le linge dedans, j’ai tiré la chasse et je n’ai plus vu le linge depuis, mais bon.

    Le temps ici n’est pas trop mauvais.

    La semaine dernière il a plu seulement deux fois.

    La première fois, la pluie a duré 3 jours, la deuxième 4 jours.

    A propos de la veste que tu voulais, ton oncle Pierre m’a dit que si nous te l’envoyions avec les boutons, comme ils sont lourds, ça coûterait plus cher, alors, nous avons enlevé les boutons et les avons mis dans la poche.

    Nous avons enfin enterré ton grand-père, nous avons trouvé son corps lors du déménagement.

    Il était dans l’armoire depuis le jour où il a gagné jouant à cache-cache.

    Je te raconte que l’autre jour, il y a eu une explosion à gaz dans la cuisine, et ton père et moi sommes sortis propulsés dans l’air au dehors de la maison quelle émotion, c’est la première fois que ton père et moi sortons ensemble depuis des années.

    Le médecin est venu à la maison pour voir si nous étions bien et il m’a mis un tube en verre dans la bouche.

    Il m’a dit de la fermer pendant 10 minutes, ton père lui a proposé de lui racheter le tube.

    Et puisqu’on parle de ton père, je t’annonce qu’il a du travail, il en est fier, il travaille au-dessus d’à peu près 500 personnes.

    Il l’ont pris pour couper le gazon dans le cimetière.

    Ta soeur Julie, celle qui s’est mariée avec son mari, elle a enfin mis au monde, mais on ne sait pas encore le sexe, je ne saurais pas te dire si tu es oncle ou tante.

    Ton père a demandé à ta soeur Lucie si elle est enceinte, elle lui a dit que oui, de 5 mois déjà mais là, ton père a demandé si elle était sûre qu’il était d’elle.

    Lucie lui a dit que oui.

    Quelle fille solide, quelle fierté, tel père telle fille.

    Ton cousin Paul s’est marié et il prie tous les jours devant sa femme, parce qu’elle est vierge.

    Par contre, on n’a plus revu l’oncle Isidore, celui qui est mort l’année dernière.

    Ton chien Pouky nous inquiète, il continue à poursuivre les voitures à l’arrêt.

    Mais ton frère Jeannot, c’est pire.

    Il a fermé la voiture et il a laissé les clefs à l’intérieur.

    Il a dû aller chez lui chercher le double pour pouvoir nous sortir tous de là.

    Bon, mon fils, je ne t’écris pas l’adresse sur la lettre, je ne la connais pas.

    En fait, la dernière famille qui a habité ici est partie avec les numéros pour les remettre dans leur nouveau domicile.

    Si tu vois Marguerite, passe lui le bonjour.

    Si tu ne la vois pas, ne lui dis rien.

    Ta mère qui t’adore.

    P.S. J’allais te mettre quelques sous, mais j’ai déjà fermé l’enveloppe.

    ***

    Lettre d'une mère blonde à son fils.

    Lettre d'une mère blonde à son fils.

    « Trois petites notes de musique. ♫ Heure exquise ♫ »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    5
    poetamateur
    Samedi 21 Janvier à 17:46

    Pauvre blondes !!!

    elles ne méritent pas (toutes) cela !!!

    hihihi

    grosses bises marie !!!

    4
    Samedi 21 Janvier à 14:47

    En effet il faut le prendre avec humour et pouquoi pas les transposer aux brunes. Bon week-end.

    3
    Samedi 21 Janvier à 14:40

    Salut

    C'est un vrai monument cette lettre , il faut l'encadrer.

    Bonne journée

    2
    Samedi 21 Janvier à 10:19

    bonjour Mary , merci pour l'info pour Line on se savait pas  ?  et cette chanson elle est trop belle et entraînante  j'aime +++   et oui trop drole l'histoire  !! hi hi hi hi hi  merci gros bisous beau weekend  A+

    1
    Samedi 21 Janvier à 09:58

    Un petit coucou rapide du fond de mon lit , la grippe a eu raison de moi.

    Pardonnez mon copié collé , une fois n'est pas coutume .

    Un très bon week-end à toi.

    De gros bisous  ma petite Marie , je me rattraperai pour la lecture des billets ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :