• Marjolaine ♫

    Marjolaine ♫

    *

    Chanson très connue en ce jour,  je sais, oui, qu'elle est considérée un peu mélancolique et nostalgique, elle fait référence à un soldat parti à la guerre laissant sa dulcinée, c'est l'histoire vécue par de nombreuses personnes !

    Parmi les plus grands succès de Francis Lemarque on relève la chanson Marjolaine de 1957 dont les paroles sont écrites sur un vieil air du folklore allemand, Der treue Husar, popularisé cette même année par l'épilogue du film de Stanley Kubrick Les Sentiers de la gloire où il est chanté par Suzanne Christian.

     

    Vidéo ci-dessous.

     

     

    *

    Francis Lemarque, de son vrai nom Nathan Korb, est un auteur-compositeur-interprète et poète français, né à Paris, le 25 novembre 1917, décédé le 20 avril 2002, à La Varenne-Saint-Hilaire.

    Au cours d'une carrière longue et discrète, couronnée par plusieurs Grand Prix du disque de l'académie Charles-Cros, il a écrit et composé près de 400 chansons, dont  "A Paris ", devenue un standard international repris par des dizaines d'interprètes à travers le monde entier, et  " Quand un soldat " , interprétée avec succès par Yves Montand qu'il admirait, et dont les paroles engagées lui vaudront les foudres de la censure en 1953.

    En 1940, il est mobilisé et affecté comme lieutenant-guitariste aux activités musico-théâtrales de l'armée.

    En 1940 il passe en zone libre et s'installe à Marseille.

    C'est là qu'il rencontre Jacques Canetti, qui deviendra par la suite son agent artistique.

    Il fait quelques tournées en Afrique du Nord dont une semaine de récitals avec le guitariste gitan Django Reinhardt.

    Sa mère déportée en 1943 meurt à Auschwitz.

    Fidèle à son idéal, il rejoint le maquis puis s'engage dans le régiment du douzième Dragon.

    Le thème de Paris et son éternel accordéon revient souvent dans les chansons de Francis Lemarque par des descriptions des quartiers populaires, non sans rappeler Aristide Bruant.

    Sa carrière sera celle d'un auteur et d'un chanteur profondément attaché au Paris populaire et à la chanson française.

    Il s'éteint brutalement en 2002, dans sa quatre-vingt-cinquième année, dans sa maison de La Varenne-Saint-Hilaire.

    Francis Lemarque au talent et charisme incontestables repose à côté d'Yves Montand dans le cimetière du Père-Lachaise (44e division) à Paris.

    résumé de sa grande biographie.

     

     

    Marjolaine ♫

     

    Marjolaine ♫

    « Deux expressions populaires.Blague inspirée d’une histoire vraie... »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Juin 2016 à 03:53

    Bon week-end

    Bisou

    2
    Vendredi 10 Juin 2016 à 07:48

    Bien qu'en pause blog je passe te saluer Mary ! Merci pour ce joli billet de notre jeunesse ! Bon WE bisous !

    3
    Vendredi 10 Juin 2016 à 09:13

    tu touches a un des chanteurs préférés des mes grands parents...

    que de souvenirs rejaillissent à la surface !

    merci MARY

     

    4
    Vendredi 10 Juin 2016 à 13:06

    Bonjour Mary

    Ah que oui que je l'aime ce chanteur, plus que ceux d'aujourd'hui.

    Bonne journée, bisous

    5
    Vendredi 10 Juin 2016 à 14:07

    Bonjour Mary

    Je ne connais pas , je découvre grâce à ton billet .

     Je te souhaite une très bonne fin de semaine. 

    De gros bisous

    6
    Vendredi 10 Juin 2016 à 14:52
    Je me souviens bien de ses chansons que j'appréciais mais j'ai j'appris pour sa vie : merci à toi !
    Les bises de ma pause, je serai heureuse de te retrouver dans quelques temps !
    Prends bien soin de toi !
    Nicole
    7
    Vendredi 10 Juin 2016 à 16:03

    Bonjour Marynord.

    Je ne connais pas ce chanteur ,par ton billet j'en fait la connaissance .C’était beau et a notre portée pour comprendre ,car actuellement si on ne parle pas anglais on ne pige rien de rien cela m'agace .

    Douce fin de journée et bon weekend .

    bisous. kettyn.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :