• Messe moderne...

    Messe moderne...

     

    C'était un dimanche lorsque je suis allée  à une messe du fait qu'il y avait un lien avec des défunts dont mon cousin parti là-haut en août 2010.

    Mais je me rends compte que ce n'est plus la même cérémonie où j'appréhendais le moment lorsque le prêtre montait dans sa chaire afin de " m'endormir " avec un sermon n'en finissant pas, même le déroulement est autrement.

    Beaucoup de paroles et des chants sont interprêtés par des femmes d'un certain âge, ça m'a fait sourire regardant le va  et vient de leur chaise au pupitre devant l'autel.

    Le curé et le diacre assis sur le côté écoutant comme toute l'assemblée.

    Enfin voici arrivé le moment de la distribution des hosties, oui désolée, mais pour moi ça fait cet effet, le curé se déplace dans l'allée vers la personne qui soit ouvre la bouche ou tend la main pour recevoir le saint sacrement ( nommons-le ) quand je repense qu'étant enfant on nous faisait la morale à ne pas toucher cette pastille de fine pâte avec les dents et de l'avaler telle quelle, chose difficile, car je ne sais pas pour vous, mais elle avait tendance à coller au palais...

    Le diacre qui est un laïc donne aussi la communion aux personnes défilant l'une derrière l'autre, et c'est fou ce dimanche la file fut longue, soit les gens sont allés tous se confesser, ou alors n'ont pas de péchés, ah oui c'est vrai, maintenant on se pardonne seul en priant...

    Alors ce qui m'énerve dans ces cérémonies à l'heure actuelle c'est l'instant où le curé ou prêtre invoque le Christ et demande aux ouailles de se congratuler, et vous voilà avec des mains qui se tendent vers les vôtres, bon deux poignées de mains ça va mais plusieurs non, faut pas exagérer, et encore je me suis défilée aux embrassades !

    Arrive presque la fin de la messe où trois baptêmes étant programmés l'assistance est  priée gentiment d'assister au début.

    Déjà les prénoms avaient été dits pendant la messe, même le prêtre avait fait de l'humour sur l'un d'eux :

     "  Kaan mais comment vais-je le prononcer  ?" 

    Les familles sont invitées à rejoindre l'autel et en ligne devant l'assemblée chaque parent a décrit le pourquoi de ce baptême, et le papa de Kaan quatre mois joli poupon, a déclaré que ce prénom dans la tradition mongole dont il est issu, signifie dieu suprême, être supérieur.

    Après ce discours le prêtre déclara qu'il y avait donc peut-être un dieu de remplacement, j'étais au bord du fou-rire, pourtant ce n'était pas un moment à ça, quoique je ne fus pas la seule à avoir un air étonné.

    Puis ce fut le moment du saint chrême mis en frottant le front de chaque petit enfant en signe de croix sauf que chaque personne de la famille a exercé le même geste, j'étais sidérée, bref c'est la nouvelle méthode, plus de vêtement blanc non plus sur les baptisés, et pas de fonts baptismaux pour cette cérémonie...

    Je ne vous écris pas la suite du déroulement des baptêmes car la cérémonie a continué après le départ de beaucoup de monde dont mon mari, ma cousine et moi-même pas fâchés que ce soit terminé.

    Non, je dois être franche, j'ai passé une heure et quart dans l'église assistant à une messe originale et un peu folklorique, pas  " cul cul béni " , à part quelques cagotes chantant à coeur joie  mais sans elles où serait la foi en ces jours souvent tristes.

     

     

    bapteme-17.jpg

     

    A BIENTÔT

     

     

     

     

     

     

    « La chanson de Prévert.Petite balade à Merville Nord. »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    9
    Mardi 18 Octobre 2016 à 20:59

    Bonsoir Mary

    J'approuve ton billet, c'est le monde à l'envers...Autrefois on ne tutoyait pas le bon dieu, moi aussi je n'aime pas ces serrements de mains, ça rime à quoi, serrer la main à la personne qui est à côté de toi et qui peut être te détester.

    Chez nous plus de curé pour les enterrements c'est une personne de la commune qui les fait, ce n'est pas ce qu''on m'a appris au catéchisme !!!!

    Bonne soirée amie du Nord, bisous

    8
    Mardi 18 Octobre 2016 à 13:07

    je suis peut être trop conservateur,

    je n'aime pas ces nouvelles "versions"

    je ne pratique plus, mais celà n'influence en rien mes croyances !!

     

    bises Marie !

     

    7
    Mardi 18 Octobre 2016 à 11:18

    Coucou chère Mary

    Je te souhaite un très bon mardi mon amie.

    De gros bisous

    6
    Mardi 18 Octobre 2016 à 09:32

    Pour les vidéos c'est movie maker que je cherchais, je sais m'en servir (enfin j'espère m'en souvenir).

    Merci . Bises et bonne journée

    5
    Lundi 17 Octobre 2016 à 19:25

    C'est exactement ce à quoi je pensais, souvent ça collait au palais et on osait pas y toucher !!!  LOL

    Bonne semaine.

    4
    Lundi 17 Octobre 2016 à 17:19

    Tu as raison tout change même les messes.

    Entièrement d'accord aussi avec les congratulations etc.......je trouve ça ridicule.

    Autres temps autres moeurs..

    Bises et bonne semaine

    3
    Lundi 17 Octobre 2016 à 17:09

    Bonjour marynord.

    Et oui tout a bien changer même dans les églises,pour célébrer la messe .

    Avent j'allais a la messe très souvent ,mais maintenant c'est a l'occasion car ce n'est plus ce que j'ai connue et je ne suis pas satisfaite de changement  ,et comme tu dit ,quelques poignées de mains je ne dit pas , les embrassades cela je n'aime pas tout ce tralala ...

    Ou allons nous la aussi ...

    Bonne soirée bisous. kettyn.

     

    2
    Lundi 17 Octobre 2016 à 11:13

         Mary , je viens de lire ton article avec attention ; les choses se sont modifiées , disons les pratiques ne sont plus les mêmes . Je viens de me livrer à un calcul vers mes 10 ans , en 57 , comme tous les enfants de nom age nous allions au catéchisme , à la messe le dimanche : il y avait des traditions , des coutumes .....  c'était hier , c'était il y a 60 ans !  Tout a changé , tout a évolué ? non comme je disais plus haut " les choses se sont modifiées " En bien en mal ?  Certaines de ces modifications sont nécessaires pour d'autres ?

            Je dis personnellement le progrès ( donc les modifications qu'il apporte ) n'est bénéfique à l'homme que s'il lui procure du bien être .

                       J'ai apprécié la petite touche d'humour avec laquelle tu as su traiter ce sujet , bisous ton ami  @lain .  

     

                              La célébration de la messe fortifie l’Eglise Cinquantième anniversaire de la première messe en italien

    1
    Lundi 17 Octobre 2016 à 10:37

    Bonjour Mary

    lol , ton billet me fait sourire , quel drôle de monde , le modernisme n'a pas que du bon par moment .

    Plus de vêtements blancs pour cette célébration , quel dommage et que dire de ce petit signe de crois répétitif , drôle de méthode oh!!!

    Je te souhaite une très bonne journée.

    Gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :