• Mieux vaut partir !...


     



    C'est un article écrit il y a un moment, une histoire vraie, c'est du vécu.

    Chaque semaine, depuis plus de quatre ans, je rends visite à une amie très âgée, en résidence  adaptée, car elle ne pouvait plus rester seule dans sa maison !

    Et de ce fait, je rencontre d'autres résidents avec qui je discute, de tout et de rien, je leur amène de la vie extérieure ce que beaucoup ont perdue, la liberté de circuler dehors, de voir des magasins, de parler avec d'autres personnes, même inconnues, sourire à celles qui disent bonjour, tout ce qui faisait leur existence avant !

    Pourtant cette résidence est exceptionnelle, en qualités et confort.

    Chaque pensionnaire a son appartement ou studio, avec ses propres meubles, bibelots, souvenirs vitaux pour leur fin de vie.

    Quand je vais voir mon amie, c'est la pause café, moment sacré dans le Nord, et là dans la jolie pièce reconstituée en salon, autour de petites tables, sont réunies les personnes qui le désirent, et lorsque j'arrive, leur visage souriant, leur poignée de mains, ou la bise, récompensent le moment passé avec elles !

    Et ce sont de petites anecdotes, et de papotages, souvent les mêmes, car leur mémoire n'est plus tout à fait présente.

    D'autres jouent aux cartes ou au scrabble dans une autre pièce.

    Alors, on se dit :

    _ Dans le fond, ils sont bien, pas malheureux, bien entourés par le personnel !

    Et bien non pas tous, car beaucoup, n'ont pas de visite, les enfants sont loin, ou occupés, pas le temps ou ils oublient tout simplement, se disant, qu'après tout leur mère ou leur père, où ils logent ne sont pas seuls !

    Quand j'arrive, il y a une dame âgée très coquette, maquillée, habillée avec soin, vraiment seule au milieu des autres, elle a le regard triste, ne s'est jamais mariée, se consacrant à sa mère et à son métier qui, à ma vue son visage s'illumine, je ne sais pas pourquoi,  pourtant elle passe pour une vieille fille grognon !

    Et un jour, je lui demande :

     _" Alors mademoiselle ça va aujourd'hui ?  " en souriant, bien qu'à chaque fois où je vais à la résidence, un noeud me serre la gorge !...

    Elle me répond :

      _" Si on veut, moi je préfèrerais être là-haut, on ne sert à rien ici, mieux vaut partir !  "

    Alors sur le coup je ne sais quoi lui répondre, sauf lui prendre les mains dans les miennes pour lui insuffler un peu de réconfort sans lui montrer la peine de voir que la vieillesse même nantie, bien logée, avec des repas dignes de restaurant, est triste sans visites ni tendresse.

    Toute la richesse ne vaut rien sans un sourire, ni un geste de tendresse, ne serait-ce que quelques heures à grappiller sur du temps dès fois à vadrouiller par ci par là ou à s'ennuyer...du temps perdu qui ne revient pas...

     

     Ce petit poème un peu triste mais réel.

     

     

     

    Partir mal heureux ce n'est rien c'est bien

     

    Obligés de partir après avoir été heureux

     

    Ce n'est pas bien  c'est moins que rien !

     

    Trop tard c'est trop loin pour être heureux

     

    Qu'est-ce heureux ?

     

    Que veut dire  loin ?

     

    Mieux vaut partir car c'est bien mieux

     

    Quand  près, le bonheur a été : " Rien "...

     

     

    Mieux vaut partir !...

     

     


      

    ARTICLE REMONTE

    « Pour le plaisir...Suite temple etc...en Grèce. »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    10
    Lundi 3 Juillet à 08:07

    C'est malheureusement ce qui nous attends, ce n'est plus comme autrefois où on finissait ces jours auprès de nos enfants.

    Avec mon frère nous avons l'un puis l'autre soigné nos parents jusqu'à la fin même si parfois cela a été un peu d'esclavage mais ils nous avaient donné la vie j'ai estimé que c'était notre devoir de les assister jusqu'à la fin.

    bonne journée, bisous

    9
    Lundi 3 Juillet à 07:32

    C'est tout à fait la réalité des résidences pour personnes âgées......et en plus ça déculpabilise la famille de les savoir entourées, mon c.. oui !!

    Une minorité y est " heureuse " .

    Excellente journée.

     

    8
    Lundi 3 Juillet à 06:22

    C'est une réalité à laquelle de plus en plus de personnes seront confrontés, les enfants vivent loin, les temps sont devenus très difficiles pour eux et notre espérance de vie ne cesse de croitre, il arrive alors le jour ou on ne peut plus rester seul à la maison et ou on est dirigé vers ces maisons spécialisées ou l'on sait que l'on va mourir. Ce n'est pas simple à accepter

    Amicalement

    Claude

    7
    Dimanche 2 Juillet à 23:36

    HO que oui c' est bien triste parfois la vieillesse , pas toujours mais ....

    Il faut les aimer nos petits vieux car eux aussi ont été jeune en leur temps et ils ne l' on pas plus oublié que nous .

    Quand à la petite coccinelle ta fille à bien raison c' est un joli porte bonheur que d' en avoir dans son jardin .

    Gros bisous marseillais sous le mistral qui commence quand même à se calmer .

    Renée (mamiekéké) à bientôt.

     

    Photo pour ta fille . Cadeau .

     

    6
    Dimanche 2 Juillet à 15:22

    ce qui me fais peur, c'est d'être comme çà d'ici quelques années....

     

    bises Marie

    5
    Dimanche 2 Juillet à 15:04

    Bonjour Mary , ah j'ai travaillé dans une maison de retraite et j' y ai vu un vieillard mourir de tristesse qui me confia sa détresse ! . Je m' occupais de lui et lui apportais un peu de joie car sa famille ne venait jamais !! . Il partit un jour donc un soulagement pour lui ! . Il faut aimer partager pour faire ce métier d'aide soignante que j'ai fait en Angleterre ! . Très bel article et bon Dimanche Mary , escapade , 

    4
    Harmonie2016
    Dimanche 2 Juillet à 13:06

    Bonjour ,très triste de voir ça ,dès que ma mère le veut elle viendra chez nous ,elle a bientôt 88 ans malgré son A V C elle se débrouille bien pour tout ,si je la met dans cette maison elle mourra en trois jours .Pourquoi aller la visité dans un centre tous les jours,si on peu  l'accepté chez nous ,c'est juste pour un temps ,a moins que nous nous y passons avant mais !!!!ça on n'y peu rien .

    Bonne fin d’après midi

    Bisou

    3
    Dimanche 2 Juillet à 12:50

    Article bouleversant de vérité !

    Le douloureux sujet de la vie qui passe, la vieillesse et la triste solitude !

    Bon dimanche Mary et de gros bisous

    2
    Dimanche 2 Juillet à 11:31

    Bonjour Marie,

    Quand nous avons dû placer ma belle-mère en maison de retraite, elle , elle était bien, elle n'était plus seule comme dans sa maison , mais j'y ai connu des personnes qui n'avaient pas de visite, c'est bien triste.

    On allait la voir très souvent et le mercredi, on allait la chercher , elle profitait de nos  enfants (elle n'a pas connu ses arrières petits enfants, elle est décédée un mois avant la naissance de Noémie) et on la ramenait dans la soirée après avoir souper avec elle, on aimait ses moments elle perdait un peu la tête et elle nous faisait rire, on en parle encore souvent, quand à ma maman, elle a voulu aller chez ma soeur sur un coup de tête , et ma soeur la placée sans demander l'avis des autres enfants, je l'ai su par mon médecin de l'époque qui savait ce que j'endurais au quotidien avec maman, et je lui ai dit : elle qui ne voulait pas aller au hôme, si je savais, je la reprendrais, et il m'a dit , ah non, vous êtes bien tous les deux maintenant , profitez un peu, et pas un an après, maman décédait, je ne me l'imagine pas au cimetière, quand nous retournons dans notre ancienne région, je dis à JM, on va sur papa .

    Ouf je t'ai écrit un roman, excuse-moi, je te souhaite un bon dimanche, gros bisous,

    Nadine

    1
    Dimanche 2 Juillet à 11:25

    Je suis de son avis à cette dame, il vaut mieux parfois partir que des passer des jours qui se ressemblent tous.

    Ma mère, ma soeur, ma belle-soeur ont toutes été aides-soignantes en maison de retraite, j'y ai vu tant de détresse et d'abandon.

    Bo dimanche.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :