• Ne joue pas au soldat !

    Ne joue pas au soldat !

     

    Des enfants ont toujours joué " à la guerre " comme ils disaient, sans pour cela être violents, c'était un jeu comme un autre, avec des morceaux de bois fabriqués en forme de fusil, ou plus tard des armes en plastique, ils faisaient comme les grands, pan... pan... et je t'ai eu, sans méchanceté.

    Maintenant cette chanson désuète est plus d'actualité, avec les jeux très violents et bruyants de guerre sur le net, et les bagarres dans les écoles ou/et rues pour rigoler qui tournent parfois au drame.

    Changement d'époque, pas drôle du tout, toujours la guerre, même dans les jeux !

    C'est étrange d'entendre cette chanson maintenant, car oui elle est très ancienne, rendez-vous compte, elle date des années 1920/21 je pense ?

    Ça ne nous rajeunit pas direz-vous, et pourtant cette chanson interprétée par le groupe "Les sunligths "dans les années 1960/70, eut un grand succès.

    Mais dans la vidéo ci-dessous c'est le chanteur Alain Delorme qui l'interprète dans les années 198o/2000 etc...

     

     

     

    Ne joue pas au soldat.

    interprété

    par le nordiste Alain Delorme.

    ***********

    Ci-dessous j'ai mis un petit résumé de la biographie de Paul Dalbret compositeur-auteur avec Léo Lelièvre de cette chanson.

    Ne joue pas au soldat !

    Auguste Paul Van Trappe, dit Paul Dalbret, né boulevard Voltaire à Paris (11e) le 2 avril 1876, mort à Marseille (13e) le 3 mars 1927, est un auteur-compositeur-interprète français.

    Il commence à fréquenter les cabarets de la Butte Montmartre toute proche.

    Il participe à des auditions où il se fait remarquer par ses qualités de diseur.

    Dalbret est l'auteur des paroles et/ou des musiques d'au moins cinquante chansons.

    Sa première chanson connue est La légende des flots bleus qui rencontre rapidement un véritable succès.

    Bien qu'âgé de 38 ans et marié, il est envoyé directement sur le front.

    En 1915, il est victime d'une attaque massive au gaz moutarde qui le contraint à passer de longues mois en convalescence dans un sanatorium.

    Il est alors réformé définitivement.

    Jusqu'à la fin de la guerre, il compose et enregistrera de nombreuses chansons à caractère patriotique.

    Alité depuis plusieurs mois à la suite d'un malaise sur scène, il s'éteint à Marseille le 3 mars 1927 dans sa propriété du Petit Clos.

    Il allait avoir 51 ans.

    A Marseille une rue porte son nom, fait rarissime pour un chanteur de la belle époque.

    ******

     

    Ne joue pas au soldat !

     

    Ne joue pas au soldat !

    « Je ne peux pas paraître aussi vieux !La maison d'Antraigues. »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    10
    Jeudi 13 Octobre 2016 à 08:12
    Bonjour Mary Je ne connaissais pas cette chanson ni ce chanteur, mais tu nous en apprends beaucoup et pourquoi les laisser dans l'oubli ces chanteurs d'autrefois , moi je les préfère souvent à ceux d'aujourd'hui !!!! Bonne journée, bisous ami du Nord
    9
    Mercredi 12 Octobre 2016 à 22:09

    Je me souviens très bien de ce chanteur et de cette chanson!

    En ouvrant mon blog , je suis tombé sur un de tes comments, il y a 7 ou 10 jours , je n'ai pas compris du tout ce que tu voulais me dire?

    Sur "today" tous les comments sont permis , je n’efface jamais rien, mon seul " truc" est que je ne parle jamais!!

    Pour infos , même si j'habite en Vendée , je suis un picard de la Somme.

    Je te souhaite une excellente soirée et à bientôt.

    8
    Mercredi 12 Octobre 2016 à 17:35

    Bonsoir Marynord.

    Je ne connaissais pas ce chanteur ni la chanson ,c'est une découverte que j'apprécie par sa voix.

    Bonne et douce soirée .bisous. kettyn.

    7
    Mercredi 12 Octobre 2016 à 17:14

    Coucou Mary,

    Je n'imaginais pas du tout que cette chanson était si ancienne, j'aime bien la version que tu as mise.

    Bonne journée.

    6
    Mercredi 12 Octobre 2016 à 13:11

    bonjour Mary , je découvre cette belle chanson d'Alain Delorme que j'aime bien sur !! eh oui ... mes années et chanteur que j'aime  !  encore un que l'on entend jamais à la radio ! ça me fait très plaisir  bises bel am A+

    5
    Mercredi 12 Octobre 2016 à 12:57

    bonjour Mary

    et dire que je me souviens de cette chanson, et même de son interprète !!! c'est te dire !!!

    je m'amuse de certain com style:

     

    ""Bonjour Mary ! excuse du peu mais que tu es parfois ringarde,"" (dixit)

    bon il faudrait déjà que le dit .... apprenne a conjuguer les verbes en bon "François", on ne dit pas "que tu es" mais "que tu sois"

    a bon entendeur salut  mnj39-33

    bisous chtis Mary, passe une bonne journée

    4
    Mercredi 12 Octobre 2016 à 12:12
    Bonjour chère amie Quelle merveilleuse chanson , j'aime beaucoup , je découvre . Beaucoup de violence de nos jours , tout age confondu , c'est un triste constat . La violence est omniprésente partout , voilà pourquoi le monde ne tourne plus rond , hélas . Je te souhaite une très bonne journée. De gros bisous gentille Mary
    3
    Mercredi 12 Octobre 2016 à 11:52

    Bonjour Mary ! excuse du peu mais que tu es parfois ringarde, tristounette dans tes billets de chansons ! Franchement je ne connai pas ! ne te vexe pas mais arrête de vivre dans le passé merci ! bisous !

    2
    Mercredi 12 Octobre 2016 à 10:48

    chanson inconnue pour moi aussi...

    de quelques petits jeux anodins ...

    quand ont ils fait ?

    Les sérieux, se sont "rangés"

    mais les autres !...

    folie humaine !!!

     

    merci pour la biographie

    bises Marie

    1
    Mercredi 12 Octobre 2016 à 08:37

    Bonjour

    je ne connaissais pas cette chanson

    merci de ton gentil commentaire

    et bienvenue sur mon blog

    bonne journée

    amicalement

    mamie nicole

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :