• Ne pas oublier...

    Ne pas oublier...

     

    Respect et ne pas oublier qu'il y  eut des personnes blessées à vie, torturées,massacrées, tuées afin que la France reste notre patrie, en la défendant au prix de sacrifices inhumains dans une guerre qui dura près de cinq ans.

    Je sais qu'il  y  a eu une autre guerre terrible aussi dont les souvenirs sont ancrés dans la mémoire.

    Mais  demain  onze novembre 2018 il est un devoir de  mémoire envers ces poilus, comme chaque année...!

     

     

     

     

     

    À Toi le poilu !

    Tu étais très jeune, ou, pour certains un peu moins.

    Marié, ou bien encore célibataire

    Conscrit, l’on t’a demandé de partir au loin.

    Défendre ta patrie, ta nation, ta terre.

    Patriote et obéissant, plein de confiance.

    Tu as laissé là ta famille, pour quelque temps.

    Sûr de ta victoire, fier de l’armée de France.

    Les combats ne devaient durer rien qu’un instant.

    Sur le chemin du front, ovationné, salué.

    La fleur au fusil, dans ton bel uniforme.

    De très nombreux ennemis tu allais tuer.

    De ces soldats, faire une charpie difforme.

    Oui, mais voilà, ton doux rêve s’est effondré.

    Arrivé au lieu de ton incorporation.

    Le décor idyllique, de ruines est encombré.

    La campagne alentour n’est qu’abomination.

    Les combats sont rudes, la mort plane au-dessus.

    De partout tes camarades hurlent de douleur.

    Cette vérité t’assomme comme massue.

    Le sol meurtri, du rouge sang prend la couleur.

    Par millions tes camarades ont donné leur vie.

    Laissant de partout, des veuves et des orphelins.

    Toi, ton drapeau, tes couleurs, tu les as servis.

    Pour que la paix règne sur ton pays, enfin.

    Gabard Jean-Yves

     

    Ne pas oublier...

     

    Ne pas oublier...

     

    « Une éternité pour Django." Saloperie " de guerre ! »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Samedi 10 Novembre à 09:48

    Si leurs sacrifices avait servi, mais toutes ces victimes sont bafouées, les singeries qui entourent ces journées du souvenir sont de véritables insultes à leur mémoire, morts pour la France et mort par la France, on parle de l'ennemi mais jamais du commandement qui ordonnait la mise à morts de ces meilleurs éléments

    Amicalement

    Claude

    2
    Samedi 10 Novembre à 15:28

    oui il ne faut pas oublier et dire : plus jamais ça  !!!  trop horrible tous ces jeunes soldats et tous les autres de toutes nationalités  mort pour la France et ...  une belle chanson de Pagny  bisous beau weekend A+

    3
    Samedi 10 Novembre à 15:56

    Ces morts ont tout donné pour la France mais j'ai bien peur que les atrocités recommencent quand on entend ce qui se passe avec le nationalisme. 

    Merci à eux et honte à ceux qui ne les respectent pas. 

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :