• Plaisir d'amour etc...

    Je n'imaginais pas lorsque j'entendais cette chanson diffusée sur les ondes, qu'elle fut écrite  depuis si longtemps !

    Je pense que tout le monde connaît, à part c'est logique, les jeunes, et encore, qui sait, peut-être l'ont-ils entendue fredonner par leurs ascendants telle une rengaine.

    Car les paroles et la musique donnent envie de chanter, même si elle a une consonance nostalgique.

     

     

    *

     

     

    Vidéo

    Plaisir d'amour

    par

    Nana Mouskouri

    et

    George Chakiris.

     

    *

     

    Charmé par le poème, qui correspondait en tous points à la remarque de Jean-Jacques Rousseau à propos des romances.

    " Quelquefois on se trouve attendri jusqu’aux larmes, sans pouvoir dire où est le charme qui a produit cet effet. "

    Le compositeur Martini  mit donc en musique Plaisir d'amour écrit par Jean-Pierre Claris de Florian.

    Jean-Pierre Claris de Florian, né le 6 mars 1755 à Sauve (Gard), décédé le 13 septembre 1794 à Sceaux (Hauts-de-Seine) est en effet l’auteur des paroles de cette célèbre chanson qui sera interprétée par les plus grands chanteurs, Yvonne Printemps en 1931, Tino Rossi en 1955 et même Joan Baez en 1968.

    Il avait en effet rencontré Voltaire dans sa maison de Ferney, alors qu’il était âgé d’une dizaine d’années.

    C’est son oncle, qui avait épousé la nièce du philosophe, qui le lui présenta.

    Quelques temps plus tard il rentra au service du duc de Penthièvre qu’il ne quittera plus jusqu'à son décès, arrivé en 1792.

    Lui-même s’éteindra deux ans plus tard à l’âge de 39 ans.

    En 1788, l’Académie française lui ouvrit ses portes.

    Encouragé par Voltaire, qui lui avait fait découvrir les Fables de la Fontaine, Florian se consacra tout entier aux lettres...

    Connue alors sous le nom de " Romance du chevrier ", c’est plus tard, au cours de la première moitié du dix-neuvième siècle qu’elle prit le nom de  Plaisir d’amour.

    Son succès fut tel que Berlioz lui-même l’instrumenta pour petit orchestre en 1859.

    Devenue très populaire au fil des décennies, elle rentrait dans les cafés-concerts à la fin du dix-neuvième siècle, puis, avec l’apparition du disque était enregistrée par les plus grands interprètes du genre.

    De nos jours cette romance Plaisir d’amour est devenue une ambassadrice de la chanson française, fredonnée dans le monde entier aussi bien dans les salons que dans les cafés.

     

      3012994881_1_3_qHtbBd3k.gif * 1301120142289738810752520

    Merci pour vos visites, à bientôt.

    « ♥Des fleurs encore ♥Des nèfles ! »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Mercredi 5 Juin 2013 à 00:45

    Merci, chère amie.

    je ne connaissais pas l'historique de la chanson, mais ce dont je me souviens, c'est que cette chanson est la seule que j'ai entendue, fredonnée par ma grand-mère...

    mes yeux sont humides en écrivant ceci.

    2
    Mercredi 5 Juin 2013 à 11:13

    Je ne suis pas très fan de la chanson mais très fan de ta vidéo Mary !!!! Tout comme toi, je ne pensais pas qu'elle était si ancienne.

    Bonne journée, sous le soleil ici, amitiés à +++

    3
    Mercredi 5 Juin 2013 à 15:54

    Bien que je connaisse cette chanson, je ne savais rien de rien sur elle. Merci d'avoir comblé cette lacune. Passe une bonne fin de semaine... Amitiés... Lulu66

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :