• Plus là... toujours présent.

     

     

    *****

     

     

     

      

    Tu n'es plus là et ...

     

    Jamais plus je ne verrai ton visage, tes yeux si beaux, si bleus, ton  sourire radieux.

     

    Jamais plus, je n'entendrai ta voix un peu rauque à l'accent ch'ti, et ta légendaire fausse bougonnerie

    Jamais plus, je te serrerai contre moi pour une étreinte fraternelle toi mon petit frère comme je t'appelle encore malgré notre grand âge, tu étais un peu plus jeune  que moi !

     

    Jamais plus, tu seras à la fenêtre guettant notre arrivée, et nous faisant des signes de bienvenue.

    Jamais plus, de repas familiaux ou à la bonne franquette quand l'heure du souper était arrivé sans qu'on s'en aperçoive tellement le temps passait vite à nous ressasser des souvenirs, et à se raconter des anecdotes de notre enfance...

    Jamais plus, ça je le sais, je te verrais ici-bas, mais là-haut, je suis certaine qu'une place privilégiée t'était réservée et peut-être, as-tu revu nos parents et nos frères ainés ?
     

    Jamais plus, ne sera comme avant, mais tu sais, nous parlons sans cesse de toi, d'ailleurs tu t'en doutais que nous le ferions, toi qui disais souvent que nous avions toujours de la répartie.


    Alors voilà, le chemin de la vie continue pour moi  et le tien s'est interrompu en ce jour d'août où le soleil n'avait pas honte de briller, quand tout fut noir et brumeux dans ma tête lorsque je t'ai vu gisant et quitter cette terre où tu avais tant aimé les tiens !

    Pourquoi a t-il fallu que tu attrapes cette saloperie de maladie due à ce matériau pourri qu'est l'amiante ?

    Tu n'avais jamais un mot de mépris et tu recevais les personnes avec égalité et fraternité !


    Et le matin de cette fatidique journée, j'étais devant la mer cet infini et je pensais :

    _" Pourquoi le parcours de notre passage sur terre n'est pas comme cette étendue d'eau ?... Infini..."


    Tu es présent à chaque instant et même ton ordinateur depuis ton départ est en deuil, toi qui aimais tant découvrir par ce merveilleux appareil, le monde que tu n'as pas eu le temps de faire autrement, à peine en retraite ton corps fatigué et malade a quitté cette terre pour là haut !
     

    Allez petit frère à bientôt... !

    Nous nous reverrons, c'est mon espérance !

    Je t'avais écrit un poème et pour finir c'est une litanie, tu vois je ne change pas ! 

    Ci-dessous je te mets la vue d'un village d'une région que tu aimais tant pour son calme car c'est ce que tu recherchais souvent !

    *

    av_vill_jpg.jpg

     

     

    Poème écrit le jour de ton départ !

     

    Photo 026

       

    La mer et son infini ;

     

    De loin je la regarde

     

    En pensées je te dis :

     

      _" Ne baisse pas ta garde "

     

    Je t'ai parlé, supplié !

     

    As tu entendu ma voix ?

     

    Avant de tout quitter,

     

    Et nous laisser pantois 

     

    La douleur rongeant à vie !


    ******************

     

     

    Pour toi ce bouquet de roses !

     

    En ce 25 Août 2005 tu es parti ! 

     

    Dans mes pensées tu es toujours présent.

     

     

      

     

    25 août 2010.

     

    Cinq ans ce jour sans toi et le chemin de vie parcouru depuis ce temps n'a plus eu le même sens, je pense toujours à toi mon petit frère.

    Je suis la " survivante " de la fratrie, la bibliothèque comme disent les enfants, nièces et neveux, mais tu aurais pu rester aussi avec moi, avec nous qui t'aimons !

     

    *

     

    25 août 2009

     

    Quatre années qu'est-ce sur un long parcours de vie ?

     

     Beaucoup de mois faisant des lignées de jours de nuits

     

    Ton absence n'a pas comblé mon chemin même fleuri

     

    Nous étions si proches toi et moi  rescapés de la fratrie

     

    Ce jour mon coeur près de toi bat en douce nostalgie

     

     Des notes pour ton repos dans l'au-delà éternel infini

     


    1298645576
     

    *

     

     

     

    « Tu n'es plus là, ça fait dix ans !Le Nombriliste texte. »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    26
    Mardi 5 Septembre à 16:55

     

     C’ETAIT MON FRERE !


     

     

     

    Cher petit frère, tu étais ma fierté.

     

    Tu m'as légué ton caractère.

     

    En moi, ta force est  enracinée,

     

    Ta gentillesse fût  mon repère

     

    Que de courage il m' a fallu,

     

    Pour que le désespoir ne prenne le dessus.

     

     

     

    Ton accent ,j' en était si fière !

     

    Tu m'a toujours encouragé

     

    Mais ce mal a osé,

     

    De ta douce présence, il m'a privée

     

    De douleur, désormais,

     

    Chaque année, je te pleurerai.

     

     

    **poètamateur

     

    copyright  n 00052404

     

      • Mardi 5 Septembre à 17:27

        Merci Philippe pour ce texte très émouvant, à publier car il est magnifique...

    25
    Vendredi 25 Août à 17:40

    Bonsoir chère Marie

    Un bel hommage à ton cher et tendre frère , partis bien trop tôt , la vie est parfois bien injuste .

    Je t'embrasse  Marie 

    24
    Jeudi 25 Août 2016 à 11:19

    Que dire de plus,

    tes ami(e)s ont tout dit...

    je verse une larme....

    23
    del le
    Lundi 8 Juillet 2013 à 19:09

    oui tu nous manques terriblement mon parrain! courage maman je t'aime bisous

    22
    paolo
    Lundi 8 Juillet 2013 à 19:09
    c'est bien triste Marie je suis de tout coeur avec toi
    tendres baisers
    21
    fée clochette
    Lundi 8 Juillet 2013 à 19:09
    très beau texte émouvant, je pleure et je suis de tout coeur avec toi, bisous ederza
    20
    delphine
    Lundi 8 Juillet 2013 à 19:09
    Comme tu me manque mon parrain, je t'aime et je t'aimerais toujours, tu resteras au fond de mon coeur, merci pour ce bel article, je pleure mais cela fait du bien. Bisous
    19
    DIDINE
    Lundi 8 Juillet 2013 à 19:09
    C'est très beau ...... tout cet amour , je suis émue... je repart faire un tour de jardin ..... j'ai 

    besoin de marcher .....une grosse bise. 
    18
    karine
    Lundi 8 Juillet 2013 à 19:09
    très émouvant, j'ai pleuré................
    17
    andre
    Lundi 8 Juillet 2013 à 19:09
    connais-tu la force de l'enfant qui partage
    de celui qui n'a rien et qui peux tout donner
    si la force du poing peut renverser un homme
    c'est la force d'Aimer qui peut le transformer

    André
    16
    CLARA
    Lundi 8 Juillet 2013 à 19:09
    Mon Dieu quel amour pour ce frère, amitiés
    15
    dolfin
    Lundi 8 Juillet 2013 à 19:09
    je pense fort a lui aussi et n'ais pas oublie ce samedi 25 de plus que ce jour symbolise bcp pour moi et sa triste disparition a suivi la naissance de ma 3eme puce.je l'aimais tant et toujours aujourd'hui.il me manque bisous je suis avec toi ederza
    14
    Mercredi 25 Août 2010 à 18:02

    Ils sont toujours près de nous !! Bonne soirée tout de même !!

    13
    Mardi 25 Août 2009 à 22:23

    "Les choses enracinées dans l'amour ne sont jamais perdues,

    car elles sont éternelles."


    Annelou Dupuis

    Amicales pensées en cette journée bien particulière

    Bise

    12
    Mardi 11 Mars 2008 à 11:09
    Que dire ? Tu sais nous sommes tous destinés à partir. C'est vrai qu'i y a aussi la façon et que dans des souffrances c'est plus difficile. Bises à toi !
    11
    Mercredi 29 Août 2007 à 07:13
    Bonjour chère Ederza, ton message est très touchant et très beau... pour ton frère. Et je comprends qu'il est décédé d'une maladie dû à l'amiante?? c'était en rapport avec son métier?? Je t'envoie de douces pensées même si le « 25 » est passé... sincèrement.
    10
    Lundi 27 Août 2007 à 21:56
    Je suis aussi atteint d'asbestose et j'ai été arrêté à 58 ans par la médecine du travail. Il a du terriblement souffrir certains jours, lorsque le plafond est bas. Pour le moment ça va encore,car je n'ai que des plaques de calcification de la plèvre !
    9
    Lundi 27 Août 2007 à 21:28
    Très émouvant mais je ne savais pas pour ton petit frère et j'en suis désolé et je suis de tout coeur avec toi et que dire dans des moments comme ça, je ne trouve pas les mots mais sache que cet article est un très bel hommage. Gros bisous
    8
    Lundi 27 Août 2007 à 20:45
    ABh je ne sais pas quoi dire... Situation personnelle ça me rapelle ( enfin pas mon frêre qui va bien je touche du bois ! ) Bah merde j'ai la alrme à l'oeil... Biz et puis courage ! Regars les étoiles et tu reverras ses beaux yeux bleus brillés ! Bone soirée dijor
    7
    Lundi 27 Août 2007 à 18:47
    Ce qui est sûr c'est que ton frère vit toujours dans ton coeur, merci à toi pour le partage de tes émotions. Bizzz, Mlise
    6
    Samedi 10 Mars 2007 à 10:59
    Tres touchée par ton poème..L'amiante a vraiment fait beaucoup de dégat, et même indemnisé cela ne rends par l'amour et les moment de complicités que "le patron" nous a volé...De penser qu'il a retrouvé la famille de l'autre^côté cela pourras peut-être t'aidé !!
    5
    Vendredi 9 Mars 2007 à 23:31
    mon commentaire n'est pas passé...bon, alors pardon : je voulais dire que cette saloperie de maladie continue à faire des ravages...Quand on pense qu'en Europe et en Amerique du Nord, on continue de l'exploiter sous toutes ses formes..c'est monstrueux ! Très touchant témoignage..Je suis de tout coeur avec toi dans ce deuil cruel qui te frappe..Amitiés sincères. Jackline
    4
    Vendredi 9 Mars 2007 à 23:29
    Quel drame... Cette saloperie d'amiante continue à faire des ravages,depuis des décennies, et quand on pense que certains pays en Europe et aussi en Amérique du Nord continuent à l'exploiter sous toutes ses formes !!C'est monstrueux! Très touchant témoignage, qui devrait être lu par le monde entier...Je suis de tout coeur avec toi dans le deuil qui t'a si cruellement frappée..Amitiés sincères
    3
    Vendredi 9 Mars 2007 à 16:02
    J'ai les larmes aux yeux .... Très touchant et émouvant ton hommage à ton frère disparu. Courage !
    2
    Mardi 26 Décembre 2006 à 23:31

    bonsoir,
    c'est émouvant,
    pour bien des raisons personnelles, ça me touche profondément
    amicalement
    JMM

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :