• Retour sur le passé.

    Avant de reprendre l'autoroute Lille-Dunkerque,  mon mari et moi sommes retournés sur quelques traces du passé dans la ville de notre enfance et d'une partie du chemin de vie.

    Mais grande est ma déception car je n'ai pas reconnu les rues empruntées quatre fois  chaque jour pour conduire les petits à l'école, l'avenue qui menait chez mes beaux parents, la place où ils logeaient avec leurs enfants dont mon mari m'a laissé interdite par le changement radical, les arbres abattus sont remplacés par des bancs et une vasque de fleurs.

    *  Avenue  de la République à Lomme.

    *

    La place de la République

    * Place où il doit faire bon s'y asseoir un moment

      Mais il flotte dans l'air un étrange sentiment.  

     Le trottoir dont la seconde maison

     aux briques rouges abritait ma belle-famille

    où mon mari passa une partie de sa jeunesse

     et traversant

     toute la ville j'allais rendre visite

     aux grands parents de mes enfants...

    * Toujours avenue de la République

    * L'école maternelle où mon ainée

     est allée une année à peine

    car elle n'aimait pas !

    *

    La rue Jean Jaurès dont j'ai parcouru

     des km de trottoirs pour aller en classe

    à l'école George Sand

    après avoir quitté celle

    du Sacré-Coeur Canteleu.

     et plus tard  résider

     tout au bout en tournant à droite....

    *

    Le trottoir à droite avec  la maison où je suis née

    ai grandi, l'ai quittée très tard

    c'est à dire tant

    que ma maman vivait j'y allais...

    * La maison qui était " ma maison "

     n'est plus celle où j'ai grandi !

    * La mercerie où je m'approvisionnais

     en fils et divers accessoires

     pour confectionner

    et réparer les vêtements

     est toujours là inchangée !

    *

    Eh là...horreur...l'atelier de confection

    où j'ai travaillé presque huit ans

     est fermé abandonné.

    *

    Une baraque à frites bof je n'en raffole pas !

    * La rue Turgot jonction Lomme-Lille

    *

    Voulez-vous que je vous dise mes pensées

    trottant dans la tête sur le retour

     vers mon " bled "

    comme je nomme la ville

    où je réside maintenant ?

     

    _" Je ne saurais plus retourner

    vivre dans la ville de mon enfance,

    trop de souvenirs du passé

    pas toujours gais, y  flottent... "

    * Terminons sur ce cliché automnal

     du beau balcon de mon fiston Mika

    *

     

    « Mots d'adieu...Garou...Résistance Trois robes... »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :