• Si le soleil ne revenait pas.

    Fichier hébergé par Archive-Host.com

    *

    Un peu de lecture avec l'histoire vécue lue dans le livre de Pierre Bonte que je vous résume.

    Après avoir été pendant vingt sept ans le facteur du village de Rigney " Doubs " mademoiselle Gisèle Vivot vit seule avec son chat Zébulon dans une petite maison de bois au lieu-dit Les Alouettes, en bordure de la forêt où son père était bûcheron.

    Sa principale occupation est l'entretien du cimetière communal qui grâce à ses soins a la réputation d'être le plus fleuri et le plus beau du département.

     _ Je suis heureuse ici, c'est le calme, c'est la paix, pour moi ici c'est le paradis.

    Au printemps, toute l'année y fait bon, quand vous voyez les belles moissons, les beaux champs de maïs, les vaches, on entend les clochettes, ah, c'est beau.

    Si, si c'est mieux que le vacarme de vos autos dans les villes, on peut pas faire un pas sans risquer de se faire écraser.

    Y fait pas chaud hein ?

    Je vais allumer le feu, vous en ville vous n'avez plus le bonheur d'allumer le feu avec du bois, de voir pétiller le feu dans le fourneau.

    Cest agréable, c'est une compagnie, y'a la bouillotte qui chante sur le fourneau, c'est une bonne chaleur, tandis qu'avec votre fuel...

    Zébulon, Zébulon !

    Alors là, voyez not' chat, y sait bien pourquoi qu'y vient...

    Zébulon y'veut boire son lait, not' petit chat.

    Comme c'est agréable de voir la flamme, hein ?

    Y'a qu'en Franche-Comté qu'on voit ça.

    Ah la nature c'est tout, on dit : le silence, mais on l'écoute le silence, il vous parle.

    Vous savez, j'suis fatiguée le soir, mais j'm'en vais sur la citerne parce qu'il y a du ciment, pis je r'garde le ciel, pis j'écoute, pis alors je pense, je pense, pis je r'garde l'infini et vraiment devant l'infini du ciel, des astres, de toute cette beauté-là je reste confondue, j'ne sais plus quoi dire.

    Regardez voir si le soleil ne revenait plus !

    S'y avait pus de d'jour tout d'un coup !

    Le jour n'a jamais failli, y'se pointe à son heure, y'se couche.

    Je vis dans le silence, parfois je vais dans le cimetière, j'suis avec mes morts, je pense, et pis ça m'empêche pas de discuter, puis d'rigoler, pis y'a des gens qui viennent me voir, et pis on rigole un bon coup.

    Vous savez les morts, hein s'y pouvaient r'venir, ben, y nous diraient : " Ecoutez, ne pleurez pas les morts, vivez heureux, aimez-vous les uns les autres..."

    Voilà, ah ah, comme moi, quand je déguerpirai, ah, ah, ah, vous savez pas, hein ?

    J'ai demandé à Notre-Seigneur, j'voudrais jamais mourir.

    Vous savez pas pourquoi ?

    Parce que je me dis quand je regarde les Alouettes, ça s'appelle les Alouettes ici, je regarde c'est tellement beau, mes horizons, je les aime...

    Alors, je me dis, tu vois quand tu seras plus là, est-ce que tu crois que les autres y vont les voir comme tu les vois ?

    Dire qu'un jour tu vas t'en aller, tu vas être dans la terre, oh, ben ça, ça ne me plaît pas.

    Oh, oh, oh, mais pour le moment, on est bien au chaud près du fourneau, on boit une bonne tisane, on est détendus.

    C'est ça que le monde ne connaît plus, le vrai bonheur.

    Je voudrais comme ce soir que nous voilà près du feu dans le calme, au milieu de la nature, détendus, que tout le monde le goûte comme nous.

    Et pis qu'il sache.

    C'est ça  le vrai bonheur.

    Il est simple !

    Je rajoute ceci, oui mademoiselle Vivot vous aviez raison, je ne peux qu'approuver votre façon de vivre et de penser, et j'ose espérer que là où vous reposez dans ce cimetière, le soleil vous fait un clin d'oeil de connivence...

     

    visiteurs-rose-97pxq7hl

     
    « Sur l'étang de Thau...Les fleurs cette année... »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    6
    poetamateur
    Vendredi 19 Mai à 09:50

    C'est une belle réflexion sur soit-même....

    il n'y a pas de réponse....

    que la douceur et le respect de la vie !

     

    bises

    Marie !

    5
    Vendredi 19 Mai à 08:11

    Je me suis régalée en lisant ton billet !!!

    Oui c'est ça le bonheur, parfois il faut peut de chose pour être heureux !!!

    Bonne journée, bisous

    4
    Chrys9380
    Vendredi 19 Mai à 07:46

    Coucou Mary,

    Et pis je regarde ton blog qui me fait sourire, bein il faut bien faute de soleil :)

    J'espère que tu ne m'en voudras pas je t'ai copié collé ton calendrier pour mettre sur une de mes pages excel :)

    Bon vendredi  

    Image associée

    3
    Vendredi 19 Mai à 05:50

    Bonjour Mary , oui voilà un bouquin sympa ! . Passes un agréable week end et chez nous ce sera encore des championnats de surf  ! . Bisous , escapade , 

    2
    Vendredi 19 Mai à 03:53

    Merci Mary ! Bof moi aussi je me pose beaucoup de questions en ce moment, heureusement qu'il y a les blogs même si ce n'est que du virtuel parce que je me demande ce que je fiche sur terre ??? 

     bisous !

    1
    Jeudi 18 Mai à 21:12

    oh que c'est joli.

    Une belle lecture.

    Passe une bonne soirée, ici on regarde Munch avec Isabelle Nanti sur la Une belge.

    Gros bisous à demain,

    Nadine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :