• Soeur Sourire...!

     

     

     

    Soeur Sourire...!

    ***

    Dans les années 60/65 une chanson a fait fureur   Dominique...nique...nique !

    Interprétée par une religieuse, mais dans ces années là le mot " nique " n'était pas connu sous le sens que beaucoup donnent en ces temps-ci.

    C'était un refrain que machinalement nous chantions car ancrée en tête il était entrainant.

    Je suis allée dans mes disques vinyle, et les souvenirs remontent, car un jour pas très lointain, je fredonnais cette chanson, et des yeux étonnés m'ont regardée, et une voix m'a dit :

      _" Mais c'est quoi ce langage  ? "

    Il y a de quoi sourire, mais le parcours de cette religieuse a été catastrophique en douleurs et sa vie arrêtée tragiquement.

     

    Soeur Sourire...!

     

    Sœur Sourire, de son vrai nom Jeanine Deckers (1933-1985), entrée chez les dominicaines en 1959, connaît un succès mondial en 1963 avec la chanson Dominique-nique-nique qu'elle écrit, compose et interprète au profit de son ordre.

    Elle quitte les ordres en 1966 n'ayant pas la vocation.

    Elle continue sa carrière, mais celle-ci tournera court car malheureusement ce destin exceptionnel se finit tragiquement.

    Les services fiscaux belges réclament alors à Jeanine Deckers les fortunes qu'aurait dû lui rapporter Sœur Sourire.

    Ils restent sourds à ses protestations de même que les autorités religieuses qu'elle appelle à son secours.

    Son couvent et les œuvres auxquels elle a laissés l'essentiel des revenus de ses premiers disques ne lui ont pas signé de reçu.

    Devant la situation de cette dette monstrueuse (et les intérêts accumulés) Jeanine et sa compagne Annie Pécher, thérapeute d'enfants autistes, sombrent dans une dépression que l'alcool et les médicaments ne font qu'aggraver.

    Elles finissent par se suicider ensemble le 29 mars 1985.

    En 1963, sans le savoir, elle signera le plus gros tube que la Belgique ait exporté internationalement avec Dominique.

    Aucun Belge n'a pu égaler sa performance d'atteindre la première place des "charts" américains, pas même Technotronic avec son Pump Up The Jam (arrêté à la seconde place).

     

    Soeur Sourire...!

     

    Soeur Sourire...!

     

    Soeur Sourire...!

    Soeur Sourire...!

     

    « Que penser de la colère.Épiphanie fête et galette. »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Samedi 5 Janvier à 09:54

    Une très belle chanson que nous avons tous fredonné et comme tu le soulignes si justement, sans jamais pensé à mal, c'est vrai que cette pauvre femme a eu un destin tragique, elle ne méritait pas vraiment ça

    Amicalement

    Claude

    2
    Samedi 5 Janvier à 10:52

    ..que penser de cette église qui n'a pas soutenu ces deux personnes? j'ai aussi fredonné cette chanson étant jeune.

    Bises de Mireille du sablon

    3
    Samedi 5 Janvier à 11:30

    bonjour Mary , ah oui une chanson que l'on connait tous !  oui il faut écouter les paroles  !  merci de la mettre à l'honneur ...  et je découvre sa vie ...  gros bisous bon weekend  a+

    4
    Samedi 5 Janvier à 14:45
    chantal33300

    je me rappelle très bien d'elle et de cette chanson. Bises et bon weekend

    5
    Samedi 5 Janvier à 14:46
    chantal33300

    oups ! c'est parti trop vite. Bises et bon weekend

    6
    Samedi 5 Janvier à 15:00

    Je savais qu'elle était décédée tragiquement mais pas que l'église et les œuvres l'avaient spoliée. 

    Quelle triste fin de vie. 

    C'est que nique maintenant n'a plus du tout le même sens qu'à cette époque. 

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :