• Sur ma vie...

     

    Sur ma vie...

    C'est une chanson que j'ai aimé dès que je l'ai entendu quand le poste radio la diffusa.

    Dans la vidéo ce sont deux grands interprètes disparus qui la chantent, Charles Aznavour et Johnny Hallyday réunis lors d'un concert.

    Avant "  Sur ma vie ", Charles Aznavour était considéré comme un faiseur de chansons renommé et salué, chanté par les plus grands.

    Mais il n'était pas reconnu comme interprète.

    Drôle de voix éraillée, drôle de physique…

    La partie, c'est vrai, n'était pas gagnée d'avance !

    Il était, en quelque sorte, une vedette de la chanson que le public n'avait pas envie d'entendre.

     

     

     " Sur ma vie " est le premier grand succès de Charles Aznavour, on dit que  c'est la chanson qui a mis fin à la "malédiction" du chanteur…

    Avec " Sur ma vie ", tout changea.

    La chanson servit de déclic et, après elle, pour l'artiste, rien ne fut plus comme avant.

     " Sur ma vie " lui fit gagner  enfin  ses galons d'interprète.

    Lui qui ne parvenait pas à s'imposer sur scène grimpa dès lors très vite " en haut de l'affiche".

    Pour ne plus la quitter !

    On raconte qu'il manquait une chanson à Charles Aznavour pour un récital et qu'il écrivit  " Sur ma vie " en trois heures.

    Toujours est-il que cette chanson relança tous ses titres précédents.

    Orchestrée par Jo Moutet et enrichie de chœurs qui lui apportent une densité solennelle, " Sur ma vie  "concentre à elle seule toute l'atmosphère de Charles Aznavour, qu'il ne cessera d'explorer sans jamais cesser de la renouveler.

    Une chanson qui définit un univers poétique avec une petite dizaine de mots-clés, Dieu, amour, passion vie, cœur, douceur, mal, jurer présents dans cette chanson résument à eux seuls le territoire artistique de l'auteur-compositeur devenu interprète.

    Des mots qui émailleront la plupart de ses chansons.

    En cette année 1954, Charles Aznavour a déjà une longue carrière derrière lui.

    Il a écrit pour Edith Piaf (Jézébel, Il pleut), Patachou (Parce que), Juliette Gréco (Je hais les dimanches), etc.

    Mais le désir de chanter le tenaille car, dit-il :

    _"Confier son œuvre à un autre, aussi compétent soit-il, c'est abandonner à l'Assistance publique un enfant dont on est le père".

    Mais la critique est rude, elle le surnomme "L'Enroué vers l'or" ou "Quasimodo".

    Et le public ne le ménage pas.

    Il est vrai que ni sa voix ni son physique ne correspondent aux critères du moment.

    Certains le défendent pourtant, comme Maurice Chevalier qui affirme "Aznavour " ose chanter l'amour comme on le ressent, comme on le fait, comme on le souffre".

    En 1953, il effectue une tournée en Afrique du nord où le public lui fait un bien meilleur accueil qu'en métropole.

    Fort de ce succès, on lui propose de passer au Moulin Rouge, à l'Alhambra et à l'Olympia.

    Chantée sur ces trois scènes cette année-là, " Sur ma vie  " lui apporte ses premiers galons de vedette.

    Les premiers d'une très longue série…

     

    Sur ma vie...

     

    Sur ma vie...

    « Chez Laurette...Village du livre. »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Novembre 2019 à 09:31

    bon dimanche marie sur ce joli duo 

    de grands interpretes fabuleuse chanson 

    bisous bisous 

    2
    Dimanche 17 Novembre 2019 à 09:37

    Sacré duo de ces deux GRANDS chanteurs français. Des comme on n'en fait plus.  Ma chanson préférée d'Aznavour est "la bohème", j'aimais beaucoup son timbre de voix. Quant à Johnny, on va avoir l'occasion d'en reparler bientôt : l'anniversaire de sa mort est le 5 décembre à 22 h. Je suis fan depuis toujours. Pour moi il restera le plus grand chanteur de tous les temps, même si j'aime aussi Piaf,  Ferrat, Vivaldi, Jerry Lee Lewis ou Armstrong.

    Merci Marynord pour ces partages musicaux, c'est rare, et ça change.  Tiens, je vais aller me mettre un CD en pensant à tout ça..........

    Excellent dimanche et grosses bises !

    3
    Dimanche 17 Novembre 2019 à 10:11

    Je l'ai connu plus tard que toi cette chanson, en 1954 j'avais 2 ans mais je l'ai aussi tout de suite trouvée superbe. 

    Elle est belle aussi dans ce duo, deux voix tellement différentes. 

    Bon dimanche, quelle grisaille ce matin.

    4
    Dimanche 17 Novembre 2019 à 10:42

                                        Bonjour Marie

    Sacré Duo AZNAVOUR & JOHNNY

    Sacrée voix de Johnny

    Je viens te souhaiter un bon dimanche, j'espère ensoleillé comme ici sur Lille, mais le temps est frais

    Le soleil c'est déjà mieux tout de même

    Amitié

    Jean

    5
    Dimanche 17 Novembre 2019 à 11:14

    Bonjour Marynord

    une chanson que maman chantait, me laisse de beaux souvenirs et j'aime beaucoup les chansons de Charles j'ai récupéré tous les vinyles que papa voulait jeter et souvent j'écoute j'ai acheté an dernier un tourne disque spécialement pour passer ses disks, ancien, Piaf, éternelle Tino Rossi que je passerai à Noël, je serai seul avec papa mais je ferai un bon repas comme il aime ! la dinde farcie, j'en mangerai toute la semaine (rire) mais pas grave, les huitres qu'il aiment et un petit plus demi-langouste et nous deux ,télé, des projets pour le moment encore hôpital mais va bien mieux sortir mardi si tout va bien, amicalement bisou bon dimanche ,

     

    6
    Dimanche 17 Novembre 2019 à 13:26

    Bonjour marynord,  que de choses qui reviennent avec ton bel article, nos chanteurs du temps de nous, j'adorais plus Johnny  donc j'étais fan  je mettait  des habit aussi comme lui, il était un grand homme, mon père ne l'aimais pas mais préférai Dalida il la fredonnait tous le temps, la pauvre papa, cela 36 ans qu'il est au ciel, comme ça passe vite,  et maman 9 ans , passe une bonne journée  avec mes gros bisous Marie

    7
    Dimanche 17 Novembre 2019 à 22:11
    8
    Lundi 18 Novembre 2019 à 07:12

    cette fois je reviens pour te souhaiter une bonne semaine 

    bon lundi sous la pluie cette fois 

    pas de sortie marche 

    et on continue on est dans la s desejour pour la semaine de nouveau les ouvriers vont revenir d ici peu 

    bisous bisous 

    9
    Lundi 18 Novembre 2019 à 08:45

    Bonjour Marie

    Merci pour la vidéo de Fabrizio De André  que je viens d'insérer sur le billet LES PASSANTES de Brassens

    Je vais faire un autre billet sur le ROI des .......

    Je viens te souhaiter un bon lundi en ce début de semaine

    Amitié

    Jean

    10
    Lundi 18 Novembre 2019 à 09:55

    Un très beau duo et une magnifique interprétation, c'est vrai que Charles fut longtemps boudé et décrié, les critiques étaient dures et injustes, mais c'est sans doute cette injustice qui la poussé à tout osé, son plus bel acte de courage fut de chanter "comme ils disent", à l'époque il fallait avoir un sacré courage.

    Amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :