• Texte émouvant : La mamé.

    Texte émouvant plus une vidéo.

     

    Mon cœur est pris dans une étreinte lorsque je lis et écoute ce texte quasi réaliste, mais, qui peut jeter la pierre quand des familles ne veulent, et/ou ne peuvent plus garder une dame âgée qui leur pèse, les empêchant de vivre leur propre vie, eux qui occultent que cette vie leur a été donnée par celle qui maintenant ne mérite si ce n'est l'oubli, l'abandon...!

    Il me doit d'ajouter mon avis, ce ne sont pas aux enfants de s'occuper à temps plein des parents, ce serait le rôle inversé !

    ***

     

    Texte émouvant : La mamé.

     

    Le texte est accompagné par la voix de Odette Jouve déclamant avec émotion, donc si vous pouvez écouter aussi, c'est mieux.

    La mamé.

    Elle se tenait au bout de la table et nous impressionnait par sa lenteur.

    On la voyait si vieille, toute ridée, misérable que l'amour peu à peu fit place à la rancœur.

    Elle gênait notre vie.

    Elle gênait nos projets la mamé.

    A quelque temps de là, prétextant des vacances, je l'emmenais là-haut, au flanc du Lubéron.

      _Tu sera bien mamé !

    Tu verras la Durance du haut de la terrasse de la grande maison.

     

      _Ces maisons-là sont faites pour les vieux !

     

    Texte émouvant : La mamé.

     

     

    _Regarde !

    Ils ont l'air bienheureux !

     

    _ Comme tu veux petite.

     

    Je la laissais toute seule.

    L'air était encore chaud pourtant je frissonnais.

    Et le chant des oiseaux voletant dans le lierre disait à mes oreilles.

     

      _"Qu'as-tu fait de mamé ? "

     

    Chaque brin d'herbe, de thym, de lavande, de romarin semblait me dire.

     

    _"Mais qu'as-tu fait de mamé ?"

     

    Même le chant des sources dans ma tête criait.

     

      _"Mais qu'as-tu fait de mamé ?"

     

    Lentement, le remords me prenait.

    Au fil des souvenirs, mon cœur s'est apaisé.

    Alors, j'ai repris le chemin qui mène à la grande maison.

    Retrouver la mamé, lui demander pardon !

    J'ai pris tout simplement ses mains sans rien lui dire.

     

     

    Texte émouvant plus une vidéo.

     

     

    Une larme brillait au milieu d'un sourire.

    Une mamé c'est précieux.

    C'est tant de souvenirs.

    Si vous en avez une, jusqu'au bout de ses jours, gardez-la près de vous.

    Et quand elle devra mourir, vous lui fermerez les yeux dans un geste d'amour.

    Si aujourd'hui, le chant des cigales me pose la question tant de fois redoutée.

    Je peux, le cœur joyeux en digne provençale, répondre fièrement.

     

    _"Elle est là, la mamé !"

     

     

    Texte émouvant : La mamé.

     

     ******

    Il ne fait pas bon vieillir et gêner dans certains foyers.

    Donc il vaut mieux partir en maison de retraite ou pour un ailleurs sans regrets, sans retour...

     

     

    Texte émouvant : La mamé.

     

    Texte émouvant : La mamé.

    A BIENTÔT

    « Io Domenico...Elle attend... »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Jeudi 13 Septembre à 08:03

    bonjour MAry , oui un très beau texte !! à écouter ! bisous belle journée  A+

    2
    Jeudi 13 Septembre à 09:07

    Kikou Marie,

    C’est avec un ciel bien gris que je passe aujourd’hui. Je pense qu’il me faudra la lumière pour le reste de la journée.

     

    Tu sais Marie, j'ai vécu avec mes parents jusqu'à mes 50 ans passés, bien que maman m'ait dit un jour n'avoir jamais aimé que les deux ainés, je suis la seule qui ait bien voulu la garder à la mort de papa sur 5 enfants, sur un coup de tête et bien manipulée par ma soeur aînée (sa préférée) elle est allée vivre chez elle, peu de temps après ma soeur la mettait en maison de retraite.  Quand mon médecin me l'a appris (il ne pouvait plus aller la voir à la demande de ma soeur qui a renouvelé médecin, coiffeuse, pédicure et j'en passe) je lui ai dit que j'allais la reprendre et il m'a répondu :"ah non , vous êtes bien maintenant, vous vous êtes sacrifiée pour soigner votre grand-mère, votre père et votre maman, maintenant vivez un peu" maman est morte peu de temps après , vu que j'étais indésirable aux yeux de mon frère aîné et de ma soeur, je suis allée à l'enterrement mais dans la foule, pas dans la famille.  Je ne parle jamais de maman ou si peu tu peux comprendre le pouquoi.

    Passe une bonne journée, gros bisous,

     

    Nadine

    Résultat de recherche d'images pour "bon jeudi gifs"

    3
    Jeudi 13 Septembre à 09:39

    j'ai entendu ce texte pour la première fois à la TV

    il m'a fait pleurer ..

    j'ai gardé ma mère le plus longtemps possible près de moi..

    désormais, ce sont les gens de l'HEPAD qui s'en occupent ..

    la maladie a eu raison de notre cohabitation.. c'est triste ..

     

    bises marie et merci pour le texte !

     

    4
    Jeudi 13 Septembre à 12:43

    Bonjour Marie

    C'est vrai , c'est très très émouvant.

    Je te souhaite une très bonne journée

    Gros bisous

    5
    Jeudi 13 Septembre à 14:20

    Oui tu as raison, je n'avais pas fait attention que tu avais mis le texte parlé avec le texte écrit, il faut dire que je n'avais pas activé adobe flash player et que je n'avais pas vu la bande de lecture. Ce texte est magnifique et j'adore la façon dont cette brave dame le narre

    Amicalement

    Claude

    6
    Jeudi 13 Septembre à 14:55

    Salut,

    C'est un beau texte .

    Le temps est agréable après une nuit pluvieuse.

    Il parait que le week-end sera bon.

    Bonne journée

    7
    Jeudi 13 Septembre à 16:45

    C'est un très beau texte mais c'est vrai que ce n'est plus courant de voir les parents âgés vivre chez leurs enfants. 

    Les générations sont trop différentes. 

    C'était possible quant tous vivaient dans la même maison mais ce n'est plus souhaitable, chacun ses habitudes de vie et son rythme. 

    Bises

    8
    Jeudi 13 Septembre à 18:02

    D'antan nous gardions nos anciens près de nous mais désormais les personnes ont leur conscience tranquille en disant "il y a des maisons pour eux" ….. triste constatation de notre monde moderne et ce texte la représente bien !

    Belle soirée par chez toi Mary avec mes amicales pensées !

    Nicole

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :