• Une histoire de respect filial.

     

    Une histoire de respect filial.

     

    Cette histoire que j'ai lue hier m'a émue, me faisant penser, si c'était vrai, si l'entente filiale existait dans chaque foyer, si c'était vrai que l'amour puisse toujours exister entre parents-enfants, eh oui, si c'était possible, comme ce fait relaté dans l'article que je propose ce jour, sachant que " si " ce petit mot est souvent le début d'un rêve éveillé.

     

    Une histoire de respect filial.

     

    _Un fils a emmené son père âgé dans un restaurant pour dîner.

    En mangeant, ce père vieux et frêle a laissé tomber de la nourriture sur sa chemise et son pantalon.

    Les autres clients l’ont regardé avec mépris, mais son fils est resté calme.

    Après avoir fini de manger, le fils  pas du tout gêné  a tranquillement emmené son père aux toilettes, pour enlever les miettes et les taches, le recoiffer et lui rajuster ses lunettes sur son nez.

    Lorsqu’ils sont ressortis, tous les clients les ont regardés en silence, outrés de voir quelqu’un s’humilier à ce point en public.

    Le fils a alors payé l’addition, et s’est dirigé vers la porte avec son père.

     

    C’est alors que l’un des clients, un vieil homme, a interpellé le fils, pour lui demander :

    _ "  Vous n’avez pas l’impression d’avoir laissé quelque chose ici ? " 

    Le fils a répondu :

    _  " Non, monsieur, je n’ai rien laissé. "

     

    Le vieillard a contré :

    _ "  Si, vous nous avez laissé quelque chose, vous avez laissé de l’espoir à tous les pères, et donné une leçon à tous les fils. "

     

    Un silence de plomb s’est alors abattu sur le restaurant !...

     

    Une histoire de respect filial.

    « Les Divines...Quelques vues campagne des Flandres »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    13
    Mardi 23 Février 2016 à 23:41

    bonsoir

    et oui je l imagine au restaurant

    c 'est cela la vie simplement tout ce qu il faut faire auprès des personnes agées c 'est mon métier superbe bisous

    12
    Mardi 23 Février 2016 à 20:11

    oui ! sur une musique superbe à la trompète de " oh mon papa !!" que chantait Tino ... une histoire triste et une leçon  et  +++ ...    belle soirée  a+

    je sort de ma pause ...

    11
    Mardi 23 Février 2016 à 16:43

    C'est de plus en plus rare donc ça fait plaisir à lire.

    Bonne journée.

    10
    Mardi 23 Février 2016 à 16:21
    Un petit coucou pour te souhaiter une bonne semaine je suis en déplacement, très peu de temps de visiter les blogs mais je faisais question de venir sur ton blog gros bisous caty
    9
    Mardi 23 Février 2016 à 14:39

    Bonjour Mary.

    Ceci est une belle histoire de morale .

    Il y a na qui pourrais prendre exemple et le mettre en application.

    Bonne après midi ,moi c'est sens le ☼ .

     BISE. DE .KETTYN...

    8
    Mardi 23 Février 2016 à 12:47

    Très belle leçon d'amour filial !!!!!!!!!!!

    Merci Mary pour cette belle histoire.

    Bonne journée, amitiés à demain.

    7
    Mardi 23 Février 2016 à 12:00

    Quelle belle leçon !

    bisous

    6
    Mardi 23 Février 2016 à 11:26

    tu connais ma sensibilité....

    je n'ai pus retenir une petite larme...

    bises MARY  !

     

    5
    Mardi 23 Février 2016 à 08:35

    Bonjour Mary

    Belle leçon de morale, beaucoup pourrait prendre exemple...

    Bonne journée, bisous

    4
    Mardi 23 Février 2016 à 07:11

    Bonjour Mary

    C'est beau et c'est une belle leçon de morale yes

    Je te souhaite une bonne journée .

    De gros bisous 

    3
    Chrys59
    Mardi 23 Février 2016 à 07:00

    Bonjour Mary,

    Merci pour cette belle leçon de morale

    Bises

    2
    Mardi 23 Février 2016 à 06:57

    Une belle histoire de respect filial.. c'est beau..

    Bonne journée  Mary gros bisous Rozy.

    1
    Mardi 23 Février 2016 à 05:44

    Bonjour matinal MAry ! Bisous !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :