• Ville sereine.

     

    Ce dimanche s'est déroulé tendre, calme, dans une petite ville du Nord que je connais depuis disons mon enfance où j'allais souvent, et cette ville était surtout entourée de champs, de prés, avec quelques maisons groupées, d'autres disséminées en campagne.

    Oui Capinghem lorsque j'allais il y a longtemps rendre visite à de la famille, est devenue une ville oh la la !...

    Changée avec disons-le des maisons très cossues, d'autres plus simples pas moins coquettes,  au milieu d'une nature où seuls les chants d'oiseaux animent l'environnement.

    Hier au cours de la balade faite afin d'éviter l'endormissement après un repas chic et copieux, oui...oui...mes deux hôtes, je n'en revenais pas du changement de cette belle petite ville, aux rues larges, propres, avec par ci par là des sentiers bifurcant où le regard aperçoit encore dans le lointain, l'étendue de champs et de verdure.

     De retour pour le dessert, dans le jardin des enfants un merle nous a tenu compagnie,  on peut dire qu'il a un sacré sifflet résonnant dans le calme de cette ville vraiment belle et sereine.

    Peu de photos, afin de préserver l'intimité des résidents.

    * Photo-2222-931.jpg * Photo-2222-932.jpg *Photo-2222-943.jpg *Photo-2222-941.jpg * Photo 2222 942 *

    Capinghem en néerlandais Campinghem, en flamand occidental Kampingem est une commune française, située dans le département du Nord

    Le premier acte connu remonte à 1124.

    Il s’agit de la donation de la dîme à Saint Pierre de Lille.

    Au Moyen âge, la seigneurie de Capinghem ou fief de la Vichte compte comme l’une des plus importantes du secteur.

    Elle passe ensuite à la famille Vilain de Gand dont l’illustre Maximilien comte d'Isenghien, connu pour avoir sévèrement réprimé les ravages des Gueux (iconoclastes) en 1566.

    En 1646, lors du siège d'Armentières, les maréchaux de Gassion et de Rantzau, dirigeant l'armée française contre Lomme, assiègent la paroisse.

    Un dénombrement daté de 1543 donnait 33 maisons.

    On en compte aujourd'hui plus de 850.

    Le village qui appartenait aux Pays-Bas espagnols est rattaché à la France en 1668.

    Pendant la Première Guerre mondiale, le village situé à proximité de la ligne de Front provoque sa destruction à plus de 95%, et entraînera un net ralentissement de son essor.

    Il faudra attendre les années 1930 pour voir un renouveau économique et social.

    Aujourd'hui, Capinghem qui a vu sa population doubler en trente ans, présente deux aspects.

    Le cœur du village ancien autour de l’église a gardé son caractère rural.

    Par opposition, les nombreuses constructions autour des grands axes routiers lui donnent un aspect plus urbain.

    résumé du net.

    ****************************** Copie-de-Photo-2222-938.jpg

    A BIENTÔT

    *

     

     

    « Fête des mamans.Bonne nuit les petits... »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    8
    clo le
    Lundi 8 Juillet 2013 à 18:48

    Endroit inconnu pour moi, mais si je me fie aux photos, ce doit être agréable d'y vivre. Arbres et sur la deuxième photo, les maisons ont l'air cossu.

    7
    Mardi 31 Mai 2011 à 17:01

    Beau temps ce jour, pas chaud, bonne soirée et amitiés maité.

    6
    Mardi 31 Mai 2011 à 11:20

    Bonne journée Ederza en espérant que tu auras un meilleur temps qu'ici. Grisaille mais on respire enfin. Amitiés à bientôt.

    5
    Lundi 30 Mai 2011 à 21:01

    Endroit très agréable où règne le calme apprécié, douce nuit à vous.

    4
    Lundi 30 Mai 2011 à 18:11

    et oui maité comme dans beaucoup de régions, merci, amitiés et surtout une bonne soirée

    3
    Lundi 30 Mai 2011 à 18:10

    Non pas d'immeuble.....encore, bonne soirée et amitiés.

    2
    Lundi 30 Mai 2011 à 14:11

    C'est une ville avec beaucoup de pavillons, et surement peu d'immeubles à 12 voire 15 étages.

     

    Belle journée. Amitiés

    1
    Lundi 30 Mai 2011 à 13:11

    Jolies photos Ederza !!! Même ici, les personnes qui ne sont pas venues depuis 5 ans trouvent du changement, ça construit partout et ça ne m'emballe pas. Dans quelques années, le hameau sera devenu un vrai village, c'est dommage.

    Bonne semaine, amitiés à ++

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :